Les aveux ...

Avouer - Tous les aveux - Meilleurs aveux

Bêtises - Amour Fou - Multizaveux - Inclassable
Vantards - Ras le bol - Aïe - Trompé - Interdits

JAVOUE.com en page d'accueil - JAVOUE.com dans les favoris - Recommander ce site - PressBook - Un aveu au hasard

Nous sommes sur la page 1 / 30

Mauricienne, 27 ans, Paris
J'avoue que j'ai trompé mon copain lors d'un séjour à l'étranger il y a plusieurs années.
J'avoue qu'il m'avait délaissé depuis plusieurs mois et que je ne me sens pas coupable.
J'avoue qu'il n'en sait toujours rien et que je ne compte jamais lui dire.
J'avoue que mon amant, bien que peu expérimenté, avait des doigts de fée et savait s'y prendre et me prendre.
J'avoue qu'il m'a fait jouir avec sa langue comme jamais et que j'y repense souvent encore aujourd'hui.
Voir les autres aveux de cette personne - Envoyer cet aveu à un ami
Kerlane, 31 ans, Paris
Dois-je avouer mes péchés de ces quatre dernières années ?
Oui, quatre longues années sans confesser... C'est con, fessées.
Rien n'est impossible finalement. Séparée de l'homme avec qui j'avais acheté une belle et grande maison, puis séparée de celui avec qui je l'ai trompé. J'ai décidé de prendre du temps pour moi et de revoir ma philosophie de vie.
Ah ! Cette philosophie... Celle où je donnais des conseils il y a quelques années, ici "si vous voulez tromper, quittez, ça sera mieux". Bla bla bla.

Parce qu'au final, qui est devenue maîtresse, amante ? Qui a décidé de ne fréquenter que des hommes déjà pris, pour ne prendre aucun risque d'attachement ? Ah! Les conseils...

Guillaume, tu as compté plus que les autres. Quand tu as quitté ta copine, après des mois d'adultère avec moi, j'ai pris la fuite, avec un autre. J'ai pris peur, peut-être. Qu'aurais-je pu attendre d'un homme infidèle ?

Et pourtant, il a suffit que nos chemins se recroisent un an après, pour succomber de nouveau au plaisir de ta chair...

Des remords ? Aucun. Des regrets ? Encore moins.
Tu t'es remis avec elle, après ma fuite. Que pourrais-je attendre d'un homme qui se contente d'être avec quelqu'un de peur d'être seul ? Rien. Tu n'es pas assez fort pour moi.
J'aurai aimé que ça marche nous deux, mais tu n'es pas celui que j'aurai voulu.
Je continuerai à prendre de toi le meilleur. Les orgasmes.

Mon homme comble parfaitement le reste.

J'avoue, Alexis, tu as bien fait de ne plus m'attendre. Ce n'était que des prétextes. En réalité, ce qui me plaisait chez toi, c'était de voir comme je te plaisais. Tu ne m'intéresses pas. Ne quitte pas ta copine pour moi, tu le regretterai.

Ludo, tu es le pire coup de ma vie. Je fantasmais pourtant sur toi depuis des années. Quelle déception !

Gui, c'était cool entre nous. Enfantin, sans avenir, mais tu m'as redonné foi en l'amour. Merci.

J'avoue, j'aime la personne que je suis devenue, même si la moi d'il y a dix ans aurait détesté.
Je ne suis pas parfaite, mais je fais de mon mieux.
Voir les autres aveux de cette personne - Envoyer cet aveu à un ami
Olive, 25 ans, Dijon
Voilà, j'ai 25 ans, je suis mariée et j'aimerai parler de mes relations amoureuses.

J'avoue que j'ai rencontré mon mari sur internet il y a 5 ans, je me suis sentie très rapidement en confiance avec lui et éperdument amoureuse, qu'à chaque fois qu'on devait se quitter, j'avais l'impression de perdre une partie de moi, et ça me rendait malheureuse. Mais à cette époque, nous ne faisions pas nos études dans la même ville et c'était compliqué d'être ensemble. J'ai gardé une bonne relation avec mon ex, et ils nous arrivait de nous parler de temps en temps et de nous taquiner par message. Avec mon mari nous nous sommes installés ensemble il y a 2 ans, nous n'étions pas encore marié.
Son travail l'obligeait à partir la semaine et je me retrouvais donc seule, et le weekend il jouait souvent aux jeux vidéos pour se détendre et quelques fois ça m'énervait énormément. À ce moment là, j'ai commencé à aller chez mon ex, pas souvent une fois tous les deux mois, on passait la nuit ensemble, juste à regarder un film et à dormir, rien de bien méchant, je me sentais pas coupable parce que ça me faisait du bien d'être avec quelqu'un qui était là.

J'avoue que les sentiments sont revenus (pour moi en tout cas) et un jour, on n'a fait plus que dormir. Mais là encore, je ne me suis pas sentie coupable, même si j'avais trompé l'homme que j'allais épouser et que j'aime malgré tout. Je me suis donc mariée et j'ai aussi continué à voir mon ex.

J'aimais passer du temps avec lui et j'aime aussi mon mari. J'ai des fois eu envie de tout lui avouer mais j'ai pas envie de lui faire de la peine ou qu'il décide de me quitter alors que je l'aime tant pourtant. Mon ex a décidé qu'il fallait qu'on arrête de se voir parce que c'était mal et depuis je me dis que c'est une bonne chose, que j'aurai dû prendre cette décision avant mais je me sens malheureuse. Parce qu'en réalité je les aime tous les deux et ça me rend triste et déprimée de ne pas les avoir tous les deux.
Merci d'avoir pris la peine de lire mon aveu, ça m'a fait du bien de pouvoir me confier.
Voir les autres aveux de cette personne - Envoyer cet aveu à un ami
Hommeinfidèle46, 53 ans, Lyon
J'avoue que lorsque j'en ai l'occasion, je rencontre des escorts. J'en ai vu des formidables, qui faisaient l'amour de telle façon que je me sentais aimé. La dernière m'a permis une sodomie de folie. J'ai pu la pilonner presque sauvagement, et pourtant je l'avais prévenue que cela pouvait lui faire mal vu la taille. Puis, nous nous sommes masturbés mutuellement, et elle a joui aussi, ce qui m'a fait plaisir. Elle embrassait goulûment, bougeait divinement bien. Quel pied. Je lui suis reconnaissant. Merci Chloé
Voir les autres aveux de cette personne - Envoyer cet aveu à un ami
Strati, 58 ans, Bourg-en-Bresse
Je suis marié depuis 32 ans et j'ai découvert que ma femme me trompe avec un homme de 30 ans. Elle en a 54.
Cela a duré 3 mois au printemps.
Elle avait son téléphone toujours sur elle. Jamais elle ne le rechargeait en ma présence.
Une nuit je lui ai pris sur la table de nuit.
Et j'ai lu qu'elle correspondait via WhatsApp avec un homme qui apparemment lui faisait du bien. En lui écrivant des mots d'amour et en lui léchant le Minou.
J'ai pris une grande claque dans la gueule.
On s'est expliqué, on a pleuré, c'est vrai que je ne la touchais plus depuis de long mois.
D'après mon médecin je faisais une dépression masquée.
J'ai vu une psy et une sexologue.
Je me suis fait faire une circoncision, allez savoir pourquoi !
Depuis cela fait 6 mois que nous réparons les dégâts.
S'il y a une femme pour tenter de m'expliquer pourquoi on en arrive là, j'aimerais l'entendre.
Voir les autres aveux de cette personne - Envoyer cet aveu à un ami
Poissonrouge83, 28 ans, Toulon
J'avoue être follement amoureuse de lui... J'avoue qu'il me fait perdre la raison.
J'avoue que j'adore faire l'amour avec lui.
J'avoue être mariée et maman de deux enfants. J'avoue que je quitterai mon mari s'il me le demandai...
J'avoue avoir très peur que ça ne soit pas réciproque... M ❤️
Voir les autres aveux de cette personne - Envoyer cet aveu à un ami
Ptitchat, 38 ans, Clermont
J'avoue que tu m'as trompée. Que le jour où j'ai tout découvert j'ai cru que je rêvais...Toi qui a su me faire croire à l'amour, à ta fidélité, ta sincérité. J'avoue que je reste avec toi mais je crois que je n'arriverai jamais à te pardonner. J'avoue que si l'occasion se présente, à mon tour, je vais te tromper et te montrer le mal que tu m'as fait. Plus jamais je ne te croirai.
D'ailleurs si le bel homme que j'ai croisé dans un camping ardéchois en juillet 2018 se reconnait, je suis partante pour le revoir. C'était un petit camping familial, tu étais avec un couple d'amis, ta femme et ton enfant. Nos regards étaient intenses et trahissaient cette attirance rare. Nous ne sommes pas parlés quel dommage ! Si tu passes par là, laisse un message.
Voir les autres aveux de cette personne - Envoyer cet aveu à un ami
Fleur fanée, 41 ans, Paris
J'avoue, c'était cool.
Mais je pense ne pas être faite pour toi.
J'avoue, j'ai adoré.
Mais je suis beaucoup trop abstraite pour toi.
J'avoue, je ne suis pas gentille.
J'avoue que je ne peux pas les câlins et tout ça.
J'avoue que je sais, c'est pas bien.
J'avoue, je ne regrette rien
Tu es génial.
Mais je ne peux pas.
J'avoue que je suis détaché parce que je suis maso.
J'avoue, j'aime ça.
C'est bizarre.
Plus on me rejette plus j'aime.
C'est comme ça.
Désolé je ne ne peux pas être qui tu veux.
C'est comme ça.

J'avoue.
Voir les autres aveux de cette personne - Envoyer cet aveu à un ami
Poupée, 38 ans, Bordeaux
J'avoue que depuis que mon nouveau chef est arrivé, de quinze ans plus âgé que moi, j'ai vraiment craqué.
J'avoue que j'ai un mari génial et que je suis vraiment trop bête.

J'avoue que mon chef me cherche, qu'il m'excite, et que j'ai envie qu'il me trouve.
J'avoue que depuis bientôt un an je fantasme sur lui, son côté Vieux beau, ses belles mains, je l'imagine entrain de me prendre par les hanches, j'ai envie de le voir chaque jour dans l'espoir qu'il devienne plus entreprenant...

J'avoue bénéficier d'un traitement de faveur, j'avoue que j'aime qu'il me regarde l'air incrédule me voyant comme une sainte femme enfant hyper droite.

S'il savait la cochonne que je suis Il aurait sans doute moins de scrupules !
Il pense que je ne tiendrai pas la route d'une aventure et à son age ne comprends toujours pas que je ne ferais jamais le premier pas, par principe, par conscience pro, mais que je n'attends qu'une chose : qu'il me saisisse, me prenne, me fasse jouir... sans attendre la permission.

Après tout, il gagne le double de mon salaire alors j'estime que c'est à lui de mouiller la chemise, si j'ose parler... de chemise.

J'avoue qu'il m'excite tellement que je vais finir par craquer et le choper moi même.
J'avoue qu'en plus il a l'air sacrement favorisé par la nature et que je ne vais pas ternir comme ça éternellement.
Voir les autres aveux de cette personne - Envoyer cet aveu à un ami
Lindtt, 23 ans, Toulouse
J'avoue. J'avoue avoir été trompée. Pourquoi je me sens honteuse vis à vis de ça ? Ne serait-ce pas à l'autre d'avoir honte ?
Le karma m'a rattrapée. Je ne suis pas une mauvaise personne, et ne l'ai jamais été. Mais, je n'ai pas été honnête avec les personnes qu'il fallait. J'ai joué, sans le vouloir, avec le cœur des autres. Sans le vouloir hein ? On dit toujours ça..
Et puis il est arrivé, et je lui ai tout donné. Mon temps, mon dévouement, mon corps, mes pensées, mon cœur... Et il m'a trompée. Je l'ai sans doute méritée vous direz. On a ce que l'on sème. Je suis lâche de toujours l'aimer, pas vrai ? Et tout ça, que c'est niais. Je me rends compte que l'on vit dans un monde où la loi du plus fort règne toujours. J'ai 23 ans, et j'avoue avoir toute l'amertume du monde.
Voir les autres aveux de cette personne - Envoyer cet aveu à un ami
Medhi91, 40 ans, Montgeron
J'avoue que je serais toujours nostalgique de nos rdv secrets Dyna, ces vendredi soirs ou samedi soirs quand on se retrouvait près de chez toi...
J'avoue que dès le premier soir, s'embrasser, se caresser, se déshabiller, se lécher.. J'étais fou... Sur une musique d'Alicia Keys, tu dois sûrement te rappeler de ce cuni...
Tes seins, si beaux, si énormes, il faisait chaud dans la voiture, j'en bande encore là à y penser.
Et la musique se répétait les week-ends suivants, puis sans se voir des longs mois, on se retrouvait pour se manger à nouveau.
T'es la plus belle africaine que j'ai rencontré, et tu as la plus belle peau que j'ai pu caresser...
Pourquoi ne pouvons nous plus nous contacter, pourquoi cette barrière désormais ?
Je n'ai jamais pu te masser comme tu l'avais souhaité...
Et ce mail que tu m'avais écrit quand j'avais des soucis où tu disais : "voyons-nous ce soir..." je l'ai loupé à quelques dizaines de minutes près, ayant consulté ma boite 20 minutes avant, car ayant des migraines ce soir là, je suis parti me coucher...
J'ai vieilli oui, mais tu étais mon eau de vie, et posé là à tes côtés à discuter... ça me rajeunissait, cette paisibilité...
Depuis la mayonnaise a tournée, le vinaigre a rendu tout ça amère....
Je saurai être le plus discret comme au tout premier soir... si tu pouvais me recontacter...
Voir les autres aveux de cette personne - Envoyer cet aveu à un ami
Aurelia, 41 ans, Paris
J'avoue qu'après nos sept mois de séparation pour un autre que toi -- et qu'aujourd'hui les choses ont repris entre nous malgré ma 'tromperie' ... J'avoue que je suis encore attirée par cet autre homme...
J'avoue qu'on est sorti la semaine dernière il m'a offert un cadeau...
J'avoue qu'on s'est embrassé en se quittant - il compte revenir la semaine prochaine... J'avoue que j'ai terriblement envie de lui depuis que je l'ai revu - j'avoue que la semaine prochaine je risque de te tromper -- J'avoue que tu veux me présenter à tes parents dans 3 semaines, mais que je ne veux pas tout au fond de moi - J'avoue que lui aussi voudrait du sérieux avec moi et me reconquérir. J'avoue que je suis perdue et que je suis toujours attirée par le charme fou de l'autre...
J'avoue que j'en ai marre de cette situation et que je ne voudrai pas te faire de mal de nouveau...
Voir les autres aveux de cette personne - Envoyer cet aveu à un ami
Lys, 18 ans, Montereau
J'avoue avoir pris un ou deux verre de trop lors de cette soirée.
J'avoue m'être laissée séduire par ce garçon.
J'avoue même avoir flirter avec lui.
J'avoue l'avoir touché, caressé.
J'avoue m'être fait caressé.
J'avoue avoir apprécier ses caresses, leurs douceurs.
J'avoue avoir dit à la cousine de ce garçon que ce garçon était tout ce que je détestait avant la soirée.
J'avoue avoir menti à cette fille lorsqu'elle m'a demandée ce qu'il c'était passé avec lui lors de cette soirée.
J'avoue avoir voulu recommencer.
J'avoue avoir menti à mon copain quand il m'a demandé ce qu'il c'était passé à cette soirée.
J'avoue lui avoir dit avoir oublié ce qu'il c'était passé alors que je me souvenais encore de chaque caresses échangée.
J'avoue avoir détesté mentir.
J'avoue m'être promis de ne jamais plus avoir à faire avec ce garçon.
J'avoue avoir reparlé et flirter avec ce garçon.
J'avoue m'en vouloir amèrement.
Voir les autres aveux de cette personne - Envoyer cet aveu à un ami
Moi, 36 ans, Paris
Je n'ai qu un seul regret dans ma vie, c'est de ne pas t'avoir quitté lorsque j'ai appris que tu me trompais.
J'aurais dû te laisser partir pour elle et ne jamais accepter que tu reviennes.
Voir les autres aveux de cette personne - Envoyer cet aveu à un ami
Mikoo13, 36 ans, Marseille
J'avoue me masturber souvent, d'avoir trompé ma femme juste pour le sexe, d'avoir eu une maîtresse qui aimait être dominé, je pouvais la dirigeait comme bon me semble.
Des fois je lui demande de laisser la porte ouverte et de m'attendre à quatre pattes, en costume de soubrette, elle adorait que je la tire par les cheveux pour me sucer que je la force aller plus loin en lui maintenant sa tête bien fermement après je la baisai en lui tirant les cheveux en lui disant qu'elle était ma chienne, qu'elle était à ma disposition pour la baiser et cela la faisait jouir.
Je ne la revois plus car je me suis fais chopé, mais des fois quand je suis en manque j'ai trop envie de revenir son maître après j'aime ma femme et je ne veux plus lui refaire de mal.
Voir les autres aveux de cette personne - Envoyer cet aveu à un ami
Labella, 30 ans, Lyon
J'avoue que je l'ai trompé avec un collègue. J'avoue que j'ai pris un pied comme jamais une bonne quinzaine de fois avec cet homme. J'avoue que je suis tombée amoureuse. J'avoue qu'il m'a totalement rendu folle.
J'avoue que j'étais prête à tout foutre en l'air pour lui.
J'avoue qu'il m'a fait beaucoup de mal en m'abandonnant prétextant qu'il avait rencontré quelqu'un.
J'avoue que je pense encore à lui.
J'avoue que je rêverais qu'il reprenne de mes nouvelles pour me dire que je lui manque.
J'avoue que j'essaie de me reconstruire.
Bref, j'avoue que cette histoire a foutu un véritable bordel dans ma vie mais que je ne regrette rien !
Voir les autres aveux de cette personne - Envoyer cet aveu à un ami
Zephyra, 28 ans, Lyon
J'avoue que mon mari, avec qui je suis depuis 8 ans, est parti à l'armée et que ça a été très dur depuis...
J'avoue que je fantasmais sur un homme de 6 ans mon cadet et qu'hier au soir, une bouteille de vin aidant, j'ai succombé à la tentation.
J'avoue que j'ai passé la nuit dans ses bras et lui a me faire des câlins, chose que j'avais presque oublié depuis que mon mari s'est engagé.
J'avoue que j'ai pris beaucoup de plaisir et que je n'oublierai jamais cette nuit là.
J'avoue que je me sens très fautive car cet homme ne me laisse pas indifférente et moi non plus...
Voir les autres aveux de cette personne - Envoyer cet aveu à un ami
Alexia, 20 ans, Strasbourg
J'avoue avoir trompé mon copain avec qui je suis depuis 4 mois, et qui pourtant s'occupe de moi comme une princesse.
J'avoue avoir été infidèle aux hommes avec qui j'ai été, par manque et par pulsion.
Et j'avoue être vraiment une idiote d'avoir reproduit la même erreur à quelqu'un qui pour la première fois me rend vraiment heureuse.
J'avoue être quelqu'un à qui on ne peut pas faire confiance et qui derrière la jalousie maladive, va reproduire la dernière chose qu'elle aimerait qu'on lui fasse.

J'avoue être lâche au point de céder à la pulsion de l'instant plutôt que de penser aux conséquences de mes actes.

Et j'avoue être dégoûtée de l'infidélité, non pas pour l'avoir vécu, mais pour l'avoir fait vivre et la faire vivre encore... Pour la première fois, je culpabilise d'avoir trompé, pour la première fois, je sens que c'est moi qui me suis trompée, sur toute la ligne.
Voir les autres aveux de cette personne - Envoyer cet aveu à un ami
Ouna, 34 ans, Paris
J'avoue que je suis mariée mais je recherche quelqu'un... que j'aimerai voir et revoir régulièrement !
Voir les autres aveux de cette personne - Envoyer cet aveu à un ami
Butterfly, 26 ans, Bayeux
J'avoue tromper mon conjoint depuis plus d'un an.
J'avoue avoir aimé embrasser et jouer avec une femme.
J'aime avoir aimé jouer à trois.
J'avoue avoir vécu des situations que personne ne soupçonneraient dans mon entourage et adorer ce sentiment.
J'avoue avoir expérimenter des choses incroyables.
J'avoue n'avoir aucune culpabilités.
J'avoue ne pas savoir quand je m'arrêterai.
J'avoue avoir un amant formidable depuis plus d'un an.
J'avoue que c'est une amitié amoureuse équilibrée pour le moment.
J'avoue que cette situation est dangereuse.
J'avoue ne pas vouloir me séparer de mon conjoint que j'aime. J'avoue vouloir avoir des enfants de mon conjoint et de personne d'autre.
J'avoue que mes aveux paraissent inavouables.
J'avoue adorer ma vie.
J'avoue m'être trouvée et comprise durant cette dernière année.
J'avoue être heureuse.
Voir les autres aveux de cette personne - Envoyer cet aveu à un ami
Smiley, 38 ans, Strasbourg
J'avoue que j'ai rencontré l'Amour de ma vie, alors que je suis en couple depuis plus de 15 ans...
J'avoue que tout ce que j'ai vécu avant lui s'est comme évanoui...
J'avoue que cela fait plus de 5 ans que je l'aime.
J'avoue que mon mari me fait du chantage affectif.
J'avoue que c'est difficile de tout quitter...
Voir les autres aveux de cette personne - Envoyer cet aveu à un ami
Lylyrose, 32 ans, Paris
J'avoue que j'ai aimé te retrouver hier. Ça faisait si longtemps !
J'ai adoré la passion qui s'est dégagée de ce moment. J'avoue que j'ai aimé tellement sentir ta langue mêlée à la mienne pendant que tu me soulevais pour me plaquer contre ce mur.Je suis encore troublée par cette intensité.
J'avoue que j'ai beaucoup moins apprécié de te laisser repartir pour retrouver ta famille et moi la mienne.
J'avoue que malheureusement je t'aime à présent et que le jeu a dépassé les règles qu'on s'était fixée.
Merci à "Javoue.com" parce que dans une telle situation, ça fait du bien de pouvoir se confier sans être jugé.
Voir les autres aveux de cette personne - Envoyer cet aveu à un ami
L., 24 ans, Paris
Je viens de quitter mon amant.
J'avoue je vais être promue par mon patron.
J'avoue que ce sont les deux mêmes personnes.
Voir les autres aveux de cette personne - Envoyer cet aveu à un ami
Al, 26 ans, Nancy
Oui, j'avoue que je t'en veux terriblement. J'avoue que je ne l'ai jamais dit à personne mais parfois j'aimerais que les gens sachent que tu n'es pas cet homme parfait, que tu m'as tellement fait souffrir...
J'avoue que je ne sais pas si la blessure guérira un jour, j'avoue que je n'arrive plus à te faire totalement confiance... Je ne pensais pas pouvoir continuer à t'aimer après avoir découvert ton "flirt", j'avoue être toujours aussi amoureuse de toi mais tellement, tellement en colère parfois.
Je ne me sens pas respectée je me sens salie, je m'en suis doutée mais tu m'as soutenu que je n'avais pas à m'en faire... Quelle idiote vraiment.
J'avoue avoir parfois envie de te coller une baffe, j'avoue que j'aurais dû le faire tout de suite au lieu de fondre en larme dans tes bras.
Je t'avoue que si je la croise un jour, je ne répond plus de rien...
Voir les autres aveux de cette personne - Envoyer cet aveu à un ami
From, 38 ans, Chambery
J'avoue aimer faire l'amour avec lui.
J'avoue être mariée et ne pas avoir de problèmes avec mon mari mais j'aime faire l'amour pendant des heures avec mon amant.
Il prend les commandes de mon cœur et m'emmène toujours au 7ème ciel.
Je me demande toujours comment il fait...
J'avoue qu'avec mon mari ce n'est pas non plus catastrophique mais cet amant incroyable...
J'avoue n'éprouver aucun sentiment, c'est purement sexuel !
Voir les autres aveux de cette personne - Envoyer cet aveu à un ami

Page Suivante 

Recherche
Rechercher dans : Catégorie

© 1998 - 2021 Javoue.com - tous droits réservés
- Haut de page
Développement assuré par Gilou