Les aveux ...

Avouer - Tous les aveux - Meilleurs aveux

Bêtises - Amour Fou - Multizaveux - Inclassable
Vantards - Ras le bol - Aïe - Trompé - Interdits

JAVOUE.com en page d'accueil - JAVOUE.com dans les favoris - Recommander ce site - PressBook - Un aveu au hasard

Nous sommes sur la page 1 / 118

Cheveu de Carotte, 37 ans, Nantes
J'avoue que j'ai pas pu profiter de l'été, j'ai dû organiser mon déménagement suite à la rupture avec ex. Ce week-end j'avais décidé de rester sobre et de faire mes cartons. Mais encore une fois, je suis sortie et je n'ai dormi qu'une heure...
Quand je suis rentré chez mon coloc, mon but ultime était d'aller me coucher, je passe pas le salon histoire d'arroser les plantes quand je rends compte qu'il y a un inconnu endormi sur le canapé. Je l'observe, j'avoue, il était mignon alors j'ai décidé de m'allonger à ses côtés, pour lui faire une blague et le réveiller en lui disant : « merci pour hier soir ! ».
Le jeune apollon se réveille mais ne me calcule pas et parle à son ami que je n'avais pas vu allongé dans le canapé d'en face. J'avoue, lui aussi était dans son plus simple appareil
À ce moment-là, le propriétaire des lieux arrive et nous voit tous les trois. Je ne me démonte pas et je lance tout fort : « messieurs, vous étiez super hier ».
J'avoue, que finalement, je sors, je rentre à pas d'heure et je me retrouve avec une bonne compagnie pour organiser le déménagement, me voilà bien servie !
Voir les autres aveux de cette personne - Envoyer cet aveu à un ami
Lisette, 36 ans, Marseille
J'avoue que je déteste profondément ma collègue. J'ai pour elle une aversion vraiment pas chouette. Elle m'a fait des coups tordus certes. Et aujourd'hui, dans le bureau vide qui est la salle avec les ordinateurs communs, elle avait laissé sa boîte mail perso ouverte.
Une petite voix me disait de fermer tout de suite cette fenêtre mais bien sûr je ne l'ai pas écoutée.
J'avoue, j'ai fouillé les mails de ma collègue et je n'en suis pas fière. Ça n'apporte rien de faire ça.
Voir les autres aveux de cette personne - Envoyer cet aveu à un ami
Bad, 20 ans, Torcy
Comment expliquer ? Je ne sais pas par où commencer... Comment puis-je être si débile ? J'ai failli brûler l'appartement à mes parents. J'avais allumé le feu pour chauffer de l'huile et j'ai oublié et voilà le résultat !
J'avoue, maintenant, mes parents sont désespérés, ils me font plus confiance. Mais c'est compréhensible en fait. Ils méritent pas une fille débile comme moi. j'aurai pu mourir si y avait pas une fille qui a sonné chez moi.
J'avoue, je ne sais pas comment la remercier ! Je ne sais pas quand je vais la rencontrer mais je veux lui dire que merci beaucoup. Tu m'as sauvé la vie ! Merci merci énormément.
Voir les autres aveux de cette personne - Envoyer cet aveu à un ami
Lunatic, 23 ans, Saint-Denis
J'avoue que je mens beaucoup à mes parents, je dépends d'eux financièrement vu que j'étudie dans une autre ville, je bois je fume je sors beaucoup la nuit et je perds de l'argent par-ci et par-là.
J'avoue que je prétend être malade à chaque fois que j'ai besoin d'argent j'ai même menti à propos du loyer je me sens mal et je n'arriverai jamais à leur dire vraiment car je sais qu'ils seront très furieux et déçus.
Dernièrement j'ai eu un rapport non protégé avec mon copain et je n'ai pris aucune contraception, maintenant je retourne chez mes parents pour plus d'un mois et j'ai peur de tomber enceinte déjà ils ne savent même pas que j'ai un petit ami et faire l'amour est quelque chose qui pour eux est interdit avant le mariage. Pour préserver cette image de la fille innocente, je mens beaucoup et ça me fait mal.
Voir les autres aveux de cette personne - Envoyer cet aveu à un ami
Lesb éthon, 30 ans, Paris
J'avoue que ça fait plusieurs mois que je suis avec une autre que toi, j'avoue que j'ai ne l'aimerai jamais comme j'ai pu t'aimer. J'avoue que ta peau nacrée me hante, ton odeur me manque, tes grains de beauté qui ressemblaient à une constellation, aussi... J'avoue que je rêve de toi souvent, et je m'en contente car ce sont les seules fois où je peux redessiner ton visage, plus le temps passe plus tes traits disparaissent, malheureusement. Je sais que notre histoire est finie depuis longtemps maintenant, mais j'ai le secret espoir qu'un jour tu reviendras... en attendant j'apprends à aimer quelqu'un d'autre, et à qui j'ai dit « oui »... Love ya monkey ...
Voir les autres aveux de cette personne - Envoyer cet aveu à un ami
Éternelleindécise, 40 ans, Nouméa
Je ne suis plus célibataire après avoir traversé un long désert.
Mon chéri est adorable, a tout pour plaire, mais nous ne vivons pas ensemble...
J'avoue avoir préféré regarder toutes les saisons de Orange is the new black et de lui avoir menti sur mon emploi du temps plutôt que de passer du temps avec lui...
Voir les autres aveux de cette personne - Envoyer cet aveu à un ami
Pasquale, 35 ans, Macao
J'avoue être sorti pendant un an avec mon ex car elle était un pur fantasme (la belle brune de la quarantaine) depuis de longues années, et ensuite, quand elle a rompu j'ai fais mine d'être surpris et désabusé alors qu'en fait je m'y attendais depuis un moment déjà...
ah et j'avoue aussi que c'était une fille frigide et inactive, comme quoi les fantasmes des fois...
Voir les autres aveux de cette personne - Envoyer cet aveu à un ami
Dingoadisneyland, 18 ans, Lamballe
Oui, j'avoue que j'appelle les barbapapas des "mousses sucrées".
Voir les autres aveux de cette personne - Envoyer cet aveu à un ami
Valkrys, 45 ans, Landes
J'avoue que la demoiselle qui vendait des shorts sur la plage était très jolie. J'avoue que j'étais moins intéressé par les vêtements qu'elle vendait que par l'idée de lui enlever les siens. J'avoue que ce n'est resté qu'une idée.
Voir les autres aveux de cette personne - Envoyer cet aveu à un ami
Zeppelin, 25 ans, Poitiers
J'avoue avoir perdu le hamster de ma copine partie en week-end.
J'avoue l'avoir retrouvé il y a 10 minutes.
J'avoue avoir regardé sous le canapé s'il y était.
J'avoue l'avoir écrasé en le reposant.
Ma copine doit rentrer dans deux heures.
J'avoue qu'elle va me tuer.
Voir les autres aveux de cette personne - Envoyer cet aveu à un ami
Zaï, 34 ans, Suisse
J'avoue que je n'aime pas mentir... Mais je le fais pour le bien de tout le monde... J'avoue que cela me stresse au plus au Point, je ne suis pas une menteuse... Aujourd'hui c'est la dernière fois, après plus de cachotteries. Marre de ces secrets...
Voir les autres aveux de cette personne - Envoyer cet aveu à un ami
Fiston, 27 ans, Paris
J'avoue qu'aujourd'hui ma copine a appris à ses dépends la signification du mot "saillie".
Hier elle arrive à la maison toute contente car elle a trouvé une petite annonce sur Facebook d'un petit chien trop mignon à 150€. Sur le coup, je me suis dit soit le mec a oublié un zéro, soit elle n'a rien compris. C'est la deuxième solution qui était la bonne.
Tout en me marrant intérieurement, je lui dit vas-y appelle avant qu'il ne soit vendu. Un mec décroche, lui dit que l'annonce est toujours d'actualité et demande si on a une chienne pure race. Elle lui répond nous n'avons pas de chien. Le mec lui demande : "c'est pour qui alors". Ma copine lui répond que c'est pour elle. Le mec et moi éclatons de rire !!!
Je lui ai donc expliqué qu'une saillie c'était pour faire reproduire les chiens. Elle est passée pour une gogole et une zoophile mais j'ai passé un bon moment.
-> Meilleur aveu 2015-04-27 Meilleur Aveu <-
Voir les autres aveux de cette personne - Envoyer cet aveu à un ami
Petit nem, 32 ans, Strasbourg
J'avoue que ça fait des années que je n'étais pas venue ici !
J'avoue que je ne me doutais pas que tous mes aveux étaient encore là !
J'avoue je les ai tous relus et j'ai l'impression d'avoir fait un bon dans le passé !
J'avoue d'une manière ça m'a fait du bien, je me rends compte à quel point ma vie a changé.
Mais j'avoue aussi que 12 ans après il y a toujours des choses qui restent ! Et que ma Chinoise s'est mariée le week-end dernier.
J'avoue je reviendrais plus souvent ici, parce que je crois que j'ai de nouveau plein de choses à avouer.
Voir les autres aveux de cette personne - Envoyer cet aveu à un ami
Libertéchérie, 25 ans, Châteauroux
J'avoue avoir embrassé cet homme, celui que tu crois encore être un "ami".
J'avoue avoir eu des rapports avec ce même hommes une bonne dizaine de fois.
Et j'avoue que cet homme n'est pas le premier avec qui je te trompe.
Mon amour, tu sais, je ne peux rester avec toi sans goûter le plaisir charnel avec d'autres hommes.
Une petite colombe est tellement plus jolie en liberté.
Je voulais bâtir un semblant d'avenir avec toi mais j'aime les hommes. J'aime les sentir à mes pieds, j'aime savoir qu'ils veulent de moi et qu'ils me désir.
Je t'aime mais tu ne me fais plus d'effets, j'ai besoin de voir ailleurs, je suis comme ça.
J'aime tellement sentir leur grandes et forte mains d'homme sur mon corps qui est si petit et fragile, contrairement à toi avec tes fines mains de pianiste.
Et le pire, c'est que tu ne le sauras jamais.
Voir les autres aveux de cette personne - Envoyer cet aveu à un ami
Overdose, 21 ans, Paris
J'avoue, j'habite chez mon oncle et ma tante qui me logent pour mes études. Depuis que je suis avec mon copain, je découche régulièrement mais je préviens toujours. Hier soir, nous avions trop bu et j'ai appelé ma tante bourrée pour lui dire que je ne rentrerai pas. J'avoue qu'il était trop tard pour prévenir, et j'avoue que je me suis faite pourrir au téléphone. J'avoue que je n'ose plus rentrer, et j'avoue que j'en ai assez du manque d'indépendance, même si je leur suis reconnaissante.
Voir les autres aveux de cette personne - Envoyer cet aveu à un ami
Serena, 35 ans, Lyon
J'avoue que depuis 2 ans je suis folle de lui, de ce que nous avons, de ce qu'il me fait vivre !
j'avoue que j'ai pleinement conscience qu'il ne la quittera jamais, qu'il ne sera jamais à moi, que je ne suis qu'une parenthèse dans sa vie.
j'avoue qu'il me manque terriblement, que ses absences, ses silences deviennent terribles pour moi, mais je ne dois pas lui en parler, cela le ferai fuir.
J'avoue : je l'aime !
Voir les autres aveux de cette personne - Envoyer cet aveu à un ami
Mirouette, 22 ans, Paris
J'avoue que je conduis très mal, à chaque fois que je prends le volant je fais une connerie.
Mon point faible ? le stationnement !
Toujours de traviole, ou bien je colle trop la voiture d'à côté .
Une fois j'ai accroché le parechoc d'une voiture et je me suis enfuie, j'espère que personne ne m'a vue...
J'aimerais tellement arrêter de faire des conneries au volant !
Voir les autres aveux de cette personne - Envoyer cet aveu à un ami
Lasalementeuse, 24 ans, Paris
J'avoue avoir été une horrible menteuse. Je me déteste pour ce mensonge gros comme une maison. Je me reconnais cependant, toujours à fuir, plutôt qu'assumer mes choix.
J'ai honte de moi, honte d'avoir choisi la solution de facilité, pour changer.
J'ai joué gros, pour le moment, je suis gagnante, mais j'espère juste que mon karma ne va pas me retomber dessus. Il est déjà tellement tombé...
Voir les autres aveux de cette personne - Envoyer cet aveu à un ami
Gwendoline, 20 ans, Grenoble
J'avoue que ce que j'ai fait est bête.
J'ai perdu une amie qui m'était (et m'est encore) très chère à cause d'une bêtise.

On était à une soirée, tout se passait bien, bonne ambiance, bonnes vibes. J'attendais cette soirée avec impatience parce que je la passais avec une personne chère à mes yeux et que je n'ai pas souvent l'occasion de voir car on fait nos études dans deux villes différentes. Et je suis partie précipitamment, la laissant en plan, sans lui donner d'explications.
J'avoue que je pouvais lui expliquer mais je ne savais pas comment lui dire qu'en fait j'avais 1h15 de route à faire pour rentrer chez moi, dans ma ville d'étudiante. Elle, croyait que je rentrais chez mes parents (à 20 minutes de la boîte) mais justement mes parents n'étaient pas sensés savoir que j'allais à cette soirée, ils ne me laissent jamais sortir la nuit, malgré mon âge.

Aujourd'hui j'avoue que je regrette de lui avoir menti et d'être partie comme ça mais je me sentais mal pour ce que je faisais à mes parents, ce n'était pas "moi". Je passais une des meilleures soirées de ma vie avec celle que j'appelais "Ma chérie" mais elle ne veut plus m'adresser la parole désormais.

J'avoue que notre amitié me manque terriblement - M.
Voir les autres aveux de cette personne - Envoyer cet aveu à un ami
Overdose, 20 ans, Paris
J'avoue que je ne peux pas boire sans être obligée de me bourrer. A chaque fois que je fais une soirée où il y a du monde que je ne connais pas, je bois, je bois et je raconte ma vie à qui veut, j'invente des mensonges énormes, je drague tout le monde –garçon comme fille- et je termine la soirée à vomir dans les toilettes.
J'avoue que mes parents ne m'ont pas éduqué comme ça.
J'avoue que je renvoie une très mauvaise image de moi à ces personnes que je ne connais et que tout cela me met très mal à l'aise, ça me bouffe, mais que je recommence à chaque fois.
J'avoue que tout cela me fatigue, et j'ai peur de devenir quelqu'un de mauvais, malsain et irresponsable.
Voir les autres aveux de cette personne - Envoyer cet aveu à un ami
Cyranette, 18 ans, Paris
J'avoue toujours tout faire foirer dans mes relations avec les autres. J'avoue avoir passé ma journée à pleurer, au fond de mon lit, pour une idiotie. J'avoue faire des choses qui ne sont pas bien, qui ne me ressemblent pas. J'avoue me sentir très seule en ce moment, et m'enfoncer de plus en plus à chaque erreur que je fais.
J'avouer me détester de plus en plus chaque jour.
Voir les autres aveux de cette personne - Envoyer cet aveu à un ami
Ondine, 20 ans, Strasbourg
J'avoue que je me suis trompée, lourdement trompée ce lundi.
J'ai pris ma voiture pour aller faire du baby-sitting, comme d'habitude. Et puis, il y avait des embouteillages, je m'ennuyais, je ne faisais plus très attention à ce que je faisais.

J'avoue en passant que je m'intéresse de plus en plus à mon colocataire, et que nous passons tout notre temps ensemble dès que nous sommes à l'appart'.

Et donc, j'avoue que je suis allée à son travail ! Bon sang, son travail, pas le mien ! Je me suis trompée de lieu de travail, faut le faire !
Une fois là-bas, j'ai voulu faire demi-tour, mais c'était impossible, et j'ai dû continuer dans la même direction. Finalement, je suis arrivée à mon baby-sitting trois quart d'heures en retard.

La cerise sur le gâteau, c'est qu'ils m'ont quand même payée le temps complet, alors que je n'en ai fait que la moitié ce jour-là...
J'avoue que je les remercie d'être aussi gentils avec moi.
Voir les autres aveux de cette personne - Envoyer cet aveu à un ami
Loll, 28 ans, Paris
J'avoue que je me ferais bien tamponner par l'un de mes collègues de travail.
J'avoue que je le connais à peine, j'avoue que ce n'est objectivement pas un canon, mais j'avoue que dès notre premier café, j'ai eu tout de suite envie qu'il me prenne dans un bureau inoccupé, dans un couloir sombre, dans ma voiture, dans sa voiture, sur le parking, dans les toilettes, dans son lit, que sais-je encore (!)
J'avoue que je suis pourtant une fille romantique...
Voir les autres aveux de cette personne - Envoyer cet aveu à un ami
Carton, 19 ans, Avignon
J'avoue faire cet aveu juste pour qu'on puisse entendre un bruit de clavier. Je traine ici au lieu de taper mon cours mais... Je n'arrive pas à me concentrer !
Voir les autres aveux de cette personne - Envoyer cet aveu à un ami
Ryanna.be, 18 ans, Mons
J'avoue avoir fait la conne avec ma meilleure amie, je vous explique je lui ai dit que je devais porté des lunettes car je voulais me rendre intéressante, mais je ne sais pas comment lui dire qu c'était faux, je lui ai menti depuis le début... Si je lui avoue ça en face elle piquera une crise donc comme je sais qu'elle vient tout le temps sur ce site alors voilà Chaïny je t'avoue avoir menti à propos de moi et je le regrette vraiment... Désolée. Tu me pardonnes ?
Voir les autres aveux de cette personne - Envoyer cet aveu à un ami

Page Suivante 

Recherche
Rechercher dans : Catégorie

© 1998 - 2022 Javoue.com - tous droits réservés
- Haut de page
Développement assuré par Gilou