Les aveux ...

Avouer - Tous les aveux - Meilleurs aveux

Bêtises - Amour Fou - Multizaveux - Inclassable
Vantards - Ras le bol - Aïe - Trompé - Interdits

JAVOUE.com en page d'accueil - JAVOUE.com dans les favoris - Recommander ce site - PressBook - Un aveu au hasard

Nous sommes sur la page 1 / 118

Pasquale, 35 ans, Macao
J'avoue être sorti pendant un an avec mon ex car elle était un pur fantasme (la belle brune de la quarantaine) depuis de longues années, et ensuite, quand elle a rompu j'ai fais mine d'être surpris et désabusé alors qu'en fait je m'y attendais depuis un moment déjà...
ah et j'avoue aussi que c'était une fille frigide et inactive, comme quoi les fantasmes des fois...
Voir les autres aveux de cette personne - Envoyer cet aveu à un ami -
Dingoadisneyland, 18 ans, Lamballe
Oui, j'avoue que j'appelle les barbapapas des "mousses sucrées".
Voir les autres aveux de cette personne - Envoyer cet aveu à un ami -
Valkrys, 45 ans, Landes
J'avoue que la demoiselle qui vendait des shorts sur la plage était très jolie. J'avoue que j'étais moins intéressé par les vêtements qu'elle vendait que par l'idée de lui enlever les siens. J'avoue que ce n'est resté qu'une idée.
Voir les autres aveux de cette personne - Envoyer cet aveu à un ami -
Zeppelin, 25 ans, Poitiers
J'avoue avoir perdu le hamster de ma copine partie en week-end.
J'avoue l'avoir retrouvé il y a 10 minutes.
J'avoue avoir regardé sous le canapé s'il y était.
J'avoue l'avoir écrasé en le reposant.
Ma copine doit rentrer dans deux heures.
J'avoue qu'elle va me tuer.
Voir les autres aveux de cette personne - Envoyer cet aveu à un ami -
Zaï, 34 ans, Suisse
J'avoue que je n'aime pas mentir... Mais je le fais pour le bien de tout le monde... J'avoue que cela me stresse au plus au Point, je ne suis pas une menteuse... Aujourd'hui c'est la dernière fois, après plus de cachotteries. Marre de ces secrets...
Voir les autres aveux de cette personne - Envoyer cet aveu à un ami -
Fiston, 27 ans, Paris
J'avoue qu'aujourd'hui ma copine a appris à ses dépends la signification du mot "saillie".
Hier elle arrive à la maison toute contente car elle a trouvé une petite annonce sur Facebook d'un petit chien trop mignon à 150€. Sur le coup, je me suis dit soit le mec a oublié un zéro, soit elle n'a rien compris. C'est la deuxième solution qui était la bonne.
Tout en me marrant intérieurement, je lui dit vas-y appelle avant qu'il ne soit vendu. Un mec décroche, lui dit que l'annonce est toujours d'actualité et demande si on a une chienne pure race. Elle lui répond nous n'avons pas de chien. Le mec lui demande : "c'est pour qui alors". Ma copine lui répond que c'est pour elle. Le mec et moi éclatons de rire !!!
Je lui ai donc expliqué qu'une saillie c'était pour faire reproduire les chiens. Elle est passée pour une gogole et une zoophile mais j'ai passé un bon moment.
-> Meilleur aveu 2015-04-27 Meilleur Aveu 27/04/2015 <-
Voir les autres aveux de cette personne - Envoyer cet aveu à un ami -
Petit nem, 32 ans, Strasbourg
J'avoue que ça fait des années que je n'étais pas venue ici !
J'avoue que je ne me doutais pas que tous mes aveux étaient encore là !
J'avoue je les ai tous relus et j'ai l'impression d'avoir fait un bon dans le passé !
J'avoue d'une manière ça m'a fait du bien, je me rends compte à quel point ma vie a changé.
Mais j'avoue aussi que 12 ans après il y a toujours des choses qui restent ! Et que ma Chinoise s'est mariée le week-end dernier.
J'avoue je reviendrais plus souvent ici, parce que je crois que j'ai de nouveau plein de choses à avouer.
Voir les autres aveux de cette personne - Envoyer cet aveu à un ami -
Libertéchérie, 25 ans, Châteauroux
J'avoue avoir embrassé cet homme, celui que tu crois encore être un "ami".
J'avoue avoir eu des rapports avec ce même hommes une bonne dizaine de fois.
Et j'avoue que cet homme n'est pas le premier avec qui je te trompe.
Mon amour, tu sais, je ne peux rester avec toi sans goûter le plaisir charnel avec d'autres hommes.
Une petite colombe est tellement plus jolie en liberté.
Je voulais bâtir un semblant d'avenir avec toi mais j'aime les hommes. J'aime les sentir à mes pieds, j'aime savoir qu'ils veulent de moi et qu'ils me désir.
Je t'aime mais tu ne me fais plus d'effets, j'ai besoin de voir ailleurs, je suis comme ça.
J'aime tellement sentir leur grandes et forte mains d'homme sur mon corps qui est si petit et fragile, contrairement à toi avec tes fines mains de pianiste.
Et le pire, c'est que tu ne le sauras jamais.
Voir les autres aveux de cette personne - Envoyer cet aveu à un ami -
Overdose, 21 ans, Paris
J'avoue, j'habite chez mon oncle et ma tante qui me logent pour mes études. Depuis que je suis avec mon copain, je découche régulièrement mais je préviens toujours. Hier soir, nous avions trop bu et j'ai appelé ma tante bourrée pour lui dire que je ne rentrerai pas. J'avoue qu'il était trop tard pour prévenir, et j'avoue que je me suis faite pourrir au téléphone. J'avoue que je n'ose plus rentrer, et j'avoue que j'en ai assez du manque d'indépendance, même si je leur suis reconnaissante.
Voir les autres aveux de cette personne - Envoyer cet aveu à un ami -
Serena, 35 ans, Lyon
J'avoue que depuis 2 ans je suis folle de lui, de ce que nous avons, de ce qu'il me fait vivre !
j'avoue que j'ai pleinement conscience qu'il ne la quittera jamais, qu'il ne sera jamais à moi, que je ne suis qu'une parenthèse dans sa vie.
j'avoue qu'il me manque terriblement, que ses absences, ses silences deviennent terribles pour moi, mais je ne dois pas lui en parler, cela le ferai fuir.
J'avoue : je l'aime !
Voir les autres aveux de cette personne - Envoyer cet aveu à un ami -
Mirouette, 22 ans, Paris
J'avoue que je conduis très mal, à chaque fois que je prends le volant je fais une connerie.
Mon point faible ? le stationnement !
Toujours de traviole, ou bien je colle trop la voiture d'à côté .
Une fois j'ai accroché le parechoc d'une voiture et je me suis enfuie, j'espère que personne ne m'a vue...
J'aimerais tellement arrêter de faire des conneries au volant !
Voir les autres aveux de cette personne - Envoyer cet aveu à un ami -
Lasalementeuse, 24 ans, Paris
J'avoue avoir été une horrible menteuse. Je me déteste pour ce mensonge gros comme une maison. Je me reconnais cependant, toujours à fuir, plutôt qu'assumer mes choix.
J'ai honte de moi, honte d'avoir choisi la solution de facilité, pour changer.
J'ai joué gros, pour le moment, je suis gagnante, mais j'espère juste que mon karma ne va pas me retomber dessus. Il est déjà tellement tombé...
Voir les autres aveux de cette personne - Envoyer cet aveu à un ami -
Gwendoline, 20 ans, Grenoble
J'avoue que ce que j'ai fait est bête.
J'ai perdu une amie qui m'était (et m'est encore) très chère à cause d'une bêtise.

On était à une soirée, tout se passait bien, bonne ambiance, bonnes vibes. J'attendais cette soirée avec impatience parce que je la passais avec une personne chère à mes yeux et que je n'ai pas souvent l'occasion de voir car on fait nos études dans deux villes différentes. Et je suis partie précipitamment, la laissant en plan, sans lui donner d'explications.
J'avoue que je pouvais lui expliquer mais je ne savais pas comment lui dire qu'en fait j'avais 1h15 de route à faire pour rentrer chez moi, dans ma ville d'étudiante. Elle, croyait que je rentrais chez mes parents (à 20 minutes de la boîte) mais justement mes parents n'étaient pas sensés savoir que j'allais à cette soirée, ils ne me laissent jamais sortir la nuit, malgré mon âge.

Aujourd'hui j'avoue que je regrette de lui avoir menti et d'être partie comme ça mais je me sentais mal pour ce que je faisais à mes parents, ce n'était pas "moi". Je passais une des meilleures soirées de ma vie avec celle que j'appelais "Ma chérie" mais elle ne veut plus m'adresser la parole désormais.

J'avoue que notre amitié me manque terriblement - M.
Voir les autres aveux de cette personne - Envoyer cet aveu à un ami -
Overdose, 20 ans, Paris
J'avoue que je ne peux pas boire sans être obligée de me bourrer. A chaque fois que je fais une soirée où il y a du monde que je ne connais pas, je bois, je bois et je raconte ma vie à qui veut, j'invente des mensonges énormes, je drague tout le monde –garçon comme fille- et je termine la soirée à vomir dans les toilettes.
J'avoue que mes parents ne m'ont pas éduqué comme ça.
J'avoue que je renvoie une très mauvaise image de moi à ces personnes que je ne connais et que tout cela me met très mal à l'aise, ça me bouffe, mais que je recommence à chaque fois.
J'avoue que tout cela me fatigue, et j'ai peur de devenir quelqu'un de mauvais, malsain et irresponsable.
Voir les autres aveux de cette personne - Envoyer cet aveu à un ami -
Cyranette, 18 ans, Paris
J'avoue toujours tout faire foirer dans mes relations avec les autres. J'avoue avoir passé ma journée à pleurer, au fond de mon lit, pour une idiotie. J'avoue faire des choses qui ne sont pas bien, qui ne me ressemblent pas. J'avoue me sentir très seule en ce moment, et m'enfoncer de plus en plus à chaque erreur que je fais.
J'avouer me détester de plus en plus chaque jour.
Voir les autres aveux de cette personne - Envoyer cet aveu à un ami -
Ondine, 20 ans, Strasbourg
J'avoue que je me suis trompée, lourdement trompée ce lundi.
J'ai pris ma voiture pour aller faire du baby-sitting, comme d'habitude. Et puis, il y avait des embouteillages, je m'ennuyais, je ne faisais plus très attention à ce que je faisais.

J'avoue en passant que je m'intéresse de plus en plus à mon colocataire, et que nous passons tout notre temps ensemble dès que nous sommes à l'appart'.

Et donc, j'avoue que je suis allée à son travail ! Bon sang, son travail, pas le mien ! Je me suis trompée de lieu de travail, faut le faire !
Une fois là-bas, j'ai voulu faire demi-tour, mais c'était impossible, et j'ai dû continuer dans la même direction. Finalement, je suis arrivée à mon baby-sitting trois quart d'heures en retard.

La cerise sur le gâteau, c'est qu'ils m'ont quand même payée le temps complet, alors que je n'en ai fait que la moitié ce jour-là...
J'avoue que je les remercie d'être aussi gentils avec moi.
Voir les autres aveux de cette personne - Envoyer cet aveu à un ami -
Loll, 28 ans, Paris
J'avoue que je me ferais bien tamponner par l'un de mes collègues de travail.
J'avoue que je le connais à peine, j'avoue que ce n'est objectivement pas un canon, mais j'avoue que dès notre premier café, j'ai eu tout de suite envie qu'il me prenne dans un bureau inoccupé, dans un couloir sombre, dans ma voiture, dans sa voiture, sur le parking, dans les toilettes, dans son lit, que sais-je encore (!)
J'avoue que je suis pourtant une fille romantique...
Voir les autres aveux de cette personne - Envoyer cet aveu à un ami -
Carton, 19 ans, Avignon
J'avoue faire cet aveu juste pour qu'on puisse entendre un bruit de clavier. Je traine ici au lieu de taper mon cours mais... Je n'arrive pas à me concentrer !
Voir les autres aveux de cette personne - Envoyer cet aveu à un ami -
Ryanna.be, 18 ans, Mons
J'avoue avoir fait la conne avec ma meilleure amie, je vous explique je lui ai dit que je devais porté des lunettes car je voulais me rendre intéressante, mais je ne sais pas comment lui dire qu c'était faux, je lui ai menti depuis le début... Si je lui avoue ça en face elle piquera une crise donc comme je sais qu'elle vient tout le temps sur ce site alors voilà Chaïny je t'avoue avoir menti à propos de moi et je le regrette vraiment... Désolée. Tu me pardonnes ?
Voir les autres aveux de cette personne - Envoyer cet aveu à un ami -
Capricam, 26 ans, Arras
J'avoue je suis une vraie idiote. Si si, la fille niaise dans les films c'est moi.
J'avoue, je devrais passer à autre chose, ça fait un an.
J'avoue j'ai tenté de passer à autre chose en tombant dans les bras de G, A, J, J, A,T et M.
J'avoue je sais que ça fait beaucoup en un an et j'assume.
J'avoue il était tous différent, G doux et cultivé, A lui c'était le package complet (sportif, beau, doux, cultivé etc.), J plus vieux mais ça n'a pas marché, J plus vieux et lui non plus, A avec lui je m'entends bien c'est devenu un ami, T apparemment il n'y a pas eu le feeling et M c'était un coup de coeur.
J'avoue ma vie amoureuse n'est pas un long fleuve tranquille !
J'avoue pourtant j'aimerai soit le retrouver ou passer à autre chose car pendant un an j'ai voulu l'oublier.
J'avoue, j'aime plaire, être regardée, être désirée.
J'avoue j'ai envie d'avancer dans la vie car j'ai l'impression de stagner.
J'avoue que dans ma tête c'est relativement le bric à brac et un rangement à la verticale serait appréciable.
J'avoue aussi que je ne considère pas comme une fille facile, une salope. Je me considère davantage comme à la recherche du bon, celui qui me fera vibrer et qui mettra fin à cet engrenage.
J'avoue, j'adore l'expérience du premier rendez-vous, les blancs, l'incompréhension générée parfois mais aussi les fous rire et la magie des premiers instants...
J'avoue en ce moment c'est le chaos total et préfère seule plutôt que faire des choses que je regretterai peut être.
J'avoue je me suis même intéressée aux bars à champagne juste pour le fric possible à faire mais je sais que ça n'a pas bonne presse donc non !
Je vais davantage m'intéresser aux bars traditionnels, aux restaurants de restauration rapide ou comme je le dis depuis longtemps peindre !
J'avoue pour faire bref, je voudrais juste avoir quelqu'un de bien à mes côtés qui me rendra heureuse dans la vie de tout les jours , au lit (bah oui), avec qui je pourrai bâtir un avenir et puis après je serais peut être complète !
Voir les autres aveux de cette personne - Envoyer cet aveu à un ami -
Alivia, 21 ans, Miami
Un weekend totalement imprévu que le weekend dernier...
Vendredi décision est prise demain on part pour 4 heures de route vers les keys entre filles.
Les keys des mois que je devais y aller, visiter et explorer.
J'ai exploré...
4 – c'est le nombre de gars que j'ai embrassé en une soirée.
3 – c'est le nombre de gars que j'ai embrassé en l'espace de 30 minutes les uns en face des autres.
2 – de ces 3 gars ne parlait pas un mot d'anglais ou de français.
1 – de ces 4 gars c'est celui que j'ai rencontré dans un autre bar et avec lequel j'ai fini dans une voiture main dans la main...
1 – c'est le regret que j'ai d'être partie sans l'avoir réveillé parce qu'impossible de dormir et ne voulant pas inquiéter mes amies.
Parce que celui-ci n'était pas comme ces gars de Miami... parce que j'ai passé une très bonne fin de soirée à ses côtés parler, rire, jouer, s'embrasser... le fait qu'il soit français a sûrement beaucoup aidé à cette connexion rapide... parce qu'avec les autres je jouais ce soir-là car j'avais décidé d'abandonner de trouver... jamais je n'avais agis comme ça, encore une fois alcool aidant. Et puis toi à la fin de la soirée qui me demande de le serrer fort, de l'embrasser et de le regarder droit dans les yeux. Toi qui m'embrasse en me caressant les cheveux et me demande de lui donner la main.
Toi qui ne me réponds pas.
Comme j'ai dit donc j'abandonne.
Voir les autres aveux de cette personne - Envoyer cet aveu à un ami -
Tricheuse !, 28 ans, Bretagne
J'avoue... que je pète bien plus fort que mon homme...
J'avoue que je le fais beaucoup rire avec mes pets sortis tout droit de l'espace...
J'avoue que je râle quand c'est lui qui en lâche des gros... parce que lui, ça pue l'œuf pourri.
J'avoue que dans la famille, on a toujours assuré à ce niveau-là.
Voir les autres aveux de cette personne - Envoyer cet aveu à un ami -
Alivia, 21 ans, Miami
J'avoue que cette soirée n'était à la base pas prévue comme ça... Comme à chaque fois que l'on va là-bas.
Monsieur est Dj, rencontre deux semaines plus tôt dans un autre club. Un sms pour dire "Tu donnes ce nom à l'entrée et toi et ton groupe pourront rentrer sans problème"
C'est là que le jeu a re-commencé ce soir là.
Sobre au début, discutant de tout et rien. Puis un premier verre au bar. Direction la piste de danse... Un second verre... La danse s'intensifie... Il tente sa chance. Me dit que je suis le diable en personne car je refuse toujours. J'adore toujours autant avoir le contrôle.
Non Mister Dj tu n'auras pas ce que tu veux encore une fois.
On s'écarte de la piste pour "mieux s'entendre parler" un autre verre a la main.
Je lui demande pourquoi il ne va pas voir une autre fille : "C'est celle-là que je veux".
Tout en me répétant : "I don't care if you don't trust me". Alors pourquoi te justifier ?
La danse continue tard dans la nuit...
Besoin de calme... on sort du club... Il m'emmène manger selon lui le meilleur petit déjeuner du Hard Rock Café.
Il n'a toujours pas obtenu ce qu'il souhaitait. Continuant de parler, de se justifier mais toujours en disant "I don't care if you don't trust me".
On demande l'addition.
Sur le chemin il finit par m'attraper et me dire "I am sorry I have to do that".
Parce que résister c'est bon, finir par céder l'est aussi. Même s'il n'a pas eu tout ce qu'il voulait. Ben oui "je dois aller rejoindre mon amie, elle m'attend"
Mais mister Dj est un vrai c**... et je le savais déjà avant...
Ne jamais oublier qu'ici tout est faux et éphémère... Le cycle recommence chaque weekend...
Voir les autres aveux de cette personne - Envoyer cet aveu à un ami -
June, 25 ans, Paris
J'avoue je fais souvent des bêtises avec les hommes.
J'avoue que oui j'ai eu la sale habitude de jouer avec les maris d'autres femmes.
J'ai fini par en rencontrer un homme plus très amoureux de sa chérie et on est passé à l'acte.
J'avoue que c'était géant et très agréable.
J'avoue que j'avais très envie de recommencer mais ça n'a pas été possible.
J'avoue que son frère m'a aussi trouvé à son goût et je suis passée à l'acte avec lui aussi.

J'avoue que je devrais me calmer... ça commence à faire beaucoup...
Voir les autres aveux de cette personne - Envoyer cet aveu à un ami -
Routoutounzblitzka, 22 ans, Paris
J'avoue que ma copine ronfle a coté et que moi je trouve pas le sommeil. J'ai l'angoisse de la feuille blanche. J'avoue que je crains depuis longtemps ce moment où je décide de m'endormir au point de le repousser chaque soir, et de ne pas dormir assez même si je m'occupe à des trucs superflus tels que avouer sur javoue.com plutôt que d'accepter un sommeil réparateur.
J'avoue qu'avouer est un défi et que ceci est un entraînement.
C'est marrant parce qu'on devient exigeant avec soi même, genre en essayant de faire des phrases compréhensibles alors qu'on ne connaît pas nos lecteurs. C'est un peu de la générosité mal placée je trouve.
J'avoue que 2011 a été une sale année dans le monde mais aussi dans ma famille. J'avoue que ça m'a fait changer en bien. J'avoue que ce constat est inquiétant.
J'avoue qu'elle vient de se retourner dans le lit et qu'elle m'a fait flipper.
J'avoue que j'ai envie de garder mes rêves secrets pour que personne n'ai les mêmes et qu'on se retrouve pas à mille sur une ile paradisiaque.
J'avoue que depuis que les pubs ne me font plus rêver du tout, j'ai l'impression d'être un vrai adulte. J'avoue que c'était quelque chose à franchir et que je ne suis peut-être pas spécialement en avance en la matière. J'avoue que je fais des études et que je trouve les gens trop stressés autour de moi. J'avoue que j'ai une vie quand même assez simple voire pépère et que je m'ennuie presque alors que j'ai plein de rêves. J'avoue que je vais dormir avec une sensation d'évacuation incomplète de mon aveu.
Voir les autres aveux de cette personne - Envoyer cet aveu à un ami -

Page Suivante 

Recherche
Rechercher dans : Catégorie

© 1998 - 2017 Javoue.com - tous droits réservés
- Haut de page
Développement assuré par Gilou