Les aveux ...

Avouer - Tous les aveux - Meilleurs aveux

Bêtises - Amour Fou - Multizaveux - Inclassable
Vantards - Ras le bol - Aïe - Trompé - Interdits

JAVOUE.com en page d'accueil - JAVOUE.com dans les favoris - Recommander ce site - PressBook - Un aveu au hasard

Nous sommes sur la page 1 / 30

Ouna, 34 ans, Paris
J'avoue que je suis mariée mais je recherche quelqu'un... que j'aimerai voir et revoir régulièrement !
Voir les autres aveux de cette personne - Envoyer cet aveu à un ami -
Butterfly, 26 ans, Bayeux
J'avoue tromper mon conjoint depuis plus d'un an.
J'avoue avoir aimé embrasser et jouer avec une femme.
J'aime avoir aimé jouer à trois.
J'avoue avoir vécu des situations que personne ne soupçonneraient dans mon entourage et adorer ce sentiment.
J'avoue avoir expérimenter des choses incroyables.
J'avoue n'avoir aucune culpabilités.
J'avoue ne pas savoir quand je m'arrêterai.
J'avoue avoir un amant formidable depuis plus d'un an.
J'avoue que c'est une amitié amoureuse équilibrée pour le moment.
J'avoue que cette situation est dangereuse.
J'avoue ne pas vouloir me séparer de mon conjoint que j'aime. J'avoue vouloir avoir des enfants de mon conjoint et de personne d'autre.
J'avoue que mes aveux paraissent inavouables.
J'avoue adorer ma vie.
J'avoue m'être trouvée et comprise durant cette dernière année.
J'avoue être heureuse.
Voir les autres aveux de cette personne - Envoyer cet aveu à un ami -
Smiley, 38 ans, Strasbourg
J'avoue que j'ai rencontré l'Amour de ma vie, alors que je suis en couple depuis plus de 15 ans...
J'avoue que tout ce que j'ai vécu avant lui s'est comme évanoui...
J'avoue que cela fait plus de 5 ans que je l'aime.
J'avoue que mon mari me fait du chantage affectif.
J'avoue que c'est difficile de tout quitter...
Voir les autres aveux de cette personne - Envoyer cet aveu à un ami -
Lylyrose, 32 ans, Paris
J'avoue que j'ai aimé te retrouver hier. Ça faisait si longtemps !
J'ai adoré la passion qui s'est dégagée de ce moment. J'avoue que j'ai aimé tellement sentir ta langue mêlée à la mienne pendant que tu me soulevais pour me plaquer contre ce mur.Je suis encore troublée par cette intensité.
J'avoue que j'ai beaucoup moins apprécié de te laisser repartir pour retrouver ta famille et moi la mienne.
J'avoue que malheureusement je t'aime à présent et que le jeu a dépassé les règles qu'on s'était fixée.
Merci à "Javoue.com" parce que dans une telle situation, ça fait du bien de pouvoir se confier sans être jugé.
Voir les autres aveux de cette personne - Envoyer cet aveu à un ami -
L., 24 ans, Paris
Je viens de quitter mon amant.
J'avoue je vais être promue par mon patron.
J'avoue que ce sont les deux mêmes personnes.
Voir les autres aveux de cette personne - Envoyer cet aveu à un ami -
Al, 26 ans, Nancy
Oui, j'avoue que je t'en veux terriblement. J'avoue que je ne l'ai jamais dit à personne mais parfois j'aimerais que les gens sachent que tu n'es pas cet homme parfait, que tu m'as tellement fait souffrir...
J'avoue que je ne sais pas si la blessure guérira un jour, j'avoue que je n'arrive plus à te faire totalement confiance... Je ne pensais pas pouvoir continuer à t'aimer après avoir découvert ton "flirt", j'avoue être toujours aussi amoureuse de toi mais tellement, tellement en colère parfois.
Je ne me sens pas respectée je me sens salie, je m'en suis doutée mais tu m'as soutenu que je n'avais pas à m'en faire... Quelle idiote vraiment.
J'avoue avoir parfois envie de te coller une baffe, j'avoue que j'aurais dû le faire tout de suite au lieu de fondre en larme dans tes bras.
Je t'avoue que si je la croise un jour, je ne répond plus de rien...
Voir les autres aveux de cette personne - Envoyer cet aveu à un ami -
From, 38 ans, Chambery
J'avoue aimer faire l'amour avec lui.
J'avoue être mariée et ne pas avoir de problèmes avec mon mari mais j'aime faire l'amour pendant des heures avec mon amant.
Il prend les commandes de mon cœur et m'emmène toujours au 7ème ciel.
Je me demande toujours comment il fait...
J'avoue qu'avec mon mari ce n'est pas non plus catastrophique mais cet amant incroyable...
J'avoue n'éprouver aucun sentiment, c'est purement sexuel !
Voir les autres aveux de cette personne - Envoyer cet aveu à un ami -
Happ, 17 ans, Dijon
J'avoue avoir fait une bêtise ou plutôt l'avoir renouvelé... Mais de toute mes bêtises c'est sûrement la meilleure.
J'avoue avoir trompé et avoir pris mon pied, j'avoue que mon copain est moins bien au lit que ce gars.
J'avoue avoir des sentiments pour ce gars, alors que je m'étais promis de ne pas m'attacher.
J'avoue que je ne pensais pas que ça serait si bien, quand il m'a embrassé.
J'avoue avoir été ému jusqu'aux larmes.

Je regrette en aucun cas et je ne culpabilise pas.
J'avoue que je m'en fous d'avoir trompé, ce qui compte ce que c'était juste génial.

Il n'y a pas de bien ou de mal prédéfini, on doit accepter nos sentiments même s'ils paraissent illogiques ou indécents. Je culpabilisais de ne pas culpabiliser mais maintenant j'avoue que j'emmerde tous les gens qui se permette de juger ou moraliser.

J'avoue que c'était ma première fois, celle qui compte et je ne regrette rien.
Voir les autres aveux de cette personne - Envoyer cet aveu à un ami -
Linda, 34 ans, Narbonne
J'avoue. J'ai abimé ta voiture et le referais dès que j'aurai l'opportunité car tu as changé de voiture.
J'avoue aussi te détester, te voir me donne la nausée, toi qui dit à tout le monde que ta famille est parfaite. J'avoue avoir envie de me venger.
La vengeance est un plat qui se mange froid.
Fallait pas t'attaquer à un marié !!!
Voir les autres aveux de cette personne - Envoyer cet aveu à un ami -
Rossignol, 18 ans, Paris
J'avoue que quand je t'ai vu mon cœur a fait un bond dans ma poitrine. La première fois qu'on s'est rencontré, je t'ai trouvé avant tout incroyablement beau. Puis on s'est parlé, on avait un peu bu, puis plus on se parlait plus tu me plaisais.

J'avais mon copain juste a côté, on était venu ensemble a cette soirée. Mais j'avais envie de repartir avec toi. Tu es beau, grand, intelligent, tu me fais rire, tu as un charme fou. On se croise souvent en soirée tu es toujours dans les parages. Mon regard te cherche et dès que tu parles à une autre fille, je suis jalouse. Pourtant je te laisse faire, j'ai mon copain, je l'aime, je suis une amie parmi tant d'autre, je n'ai pas à être jalouse.

Pourtant tu m'attires irrésistiblement et si je n'arrête pas de te voir je sais que ça finira mal pour moi. Je ne veux pas, trop de chose se sont mal finies dans ma vie. J'ai peur que si on se rapproche encore... je ne sais pas ce qui pourrait se passer. Tu m'attires comme un aimant, tandis que mon copain je l'aime. Et ça balance entre mon désir et ma conscience, mon esprit et mon cœur. Tu m'as charmé, tu m'as eu alors que tu ne le cherchai même pas.

Pourtant je crois bien que c'est réciproque... J'ai peur je sais pas quoi faire. Le cœur et la passion. Ce sentiment qui te dévore et qui peut te faire oublier l'amour, qui a déjà détruit mon cœur d'artichaut, et qui m'a fait croire en des histoires impossibles. Il ne s'est rien passé encore entre nous. J'ai peur de ce qui pourrait arriver. Je ne sais plus où j'en suis. J'avoue, tu m'attires.
Voir les autres aveux de cette personne - Envoyer cet aveu à un ami -
Hommeinfidèle, 46 ans, Rouen
J'avoue que ces dernières années, j'ai multiplié les rencontres avec les escortes. L'avantage, c'est qu'elles sont jeunes et belles, puisque je les choisis.
J'avoue que j'ai eu l'occasion de faire une rencontre avec deux jeunes femmes en même temps, et ce fut un pur moment de merveille.
Un corps sublime toutes les deux, passionnées au lit et pas passives et subissant. Non, de vraies maîtresses. Un bonheur de pouvoir passer de l'une à l'autre, d'en embrasser une en étant dans l'autre, tenir les hanches de celle que je pénétrais tout en caressant la belle poitrine de l'autre.
Quel pied ! J'avoue qu'elles m'ont comblé. J'aime ces jeunes femmes pour ce qu'elles me donnent. J'avoue que je recommencerai.
Voir les autres aveux de cette personne - Envoyer cet aveu à un ami -
Ap, 25 ans, Paris
J'avoue avoir embrassé un autre homme que le mien a une soirée où j'étais totalement bourrée. Je sais que c'est arrivé mais je ne me souviens pas de la scène en elle-même, et je culpabilise tellement.
J'aime tellement l'homme qui partage ma vie, il est parfait pour moi. Je m'en veux énormément de lui avoir fait ça mais je ne peux lui avouer sans le perdre ce qui m'est inconcevable.
Voir les autres aveux de cette personne - Envoyer cet aveu à un ami -
Clarice, 30 ans, Belgique
J'avoue que depuis le début du mois d'avril, j'ai repris contact avec un type que je n'avais plus vu depuis 7 ans.
J'avoue que je trompe mon compagnon avec qui je suis depuis 7 ans.
J'avoue que j'aime beaucoup être avec mon ancienne connaissance, mais que ça n'ira pas "plus loin".
J'avoue que j'ai honte et que quand je regarde mon compagnon, je culpabilise.
Mais, je dois avouer que j'y prends plaisir...
Je suis vraiment mal, parfois aussi...
Voilà, vous le savez, vous... j'ai avoué !
Voir les autres aveux de cette personne - Envoyer cet aveu à un ami -
Jovalentino, 23 ans, Boston
J'avoue j'ai fait beaucoup d'erreurs mais je sais que j'ai grandi.
J'avoue je sais à quel point je ne te mérite plus mais j'ai extrêmement peur de vivre sans toi.
J'avoue t'aimer plus que personnes d'autres.
J'avoue que depuis cette pause je perds la boule.
J'avoue que je ne cesserai jamais d'essayer de reconstruire quelque chose avec toi.
J'avoue tu es la femme de ma vie et je prie pour te reconquérir à 100 %. Je t'aime.
Voir les autres aveux de cette personne - Envoyer cet aveu à un ami -
J., 33 ans, Genève
J'avoue être toujours aussi folle V.
J'avoue avoir envie de passer un nuit avec lui et lui faire l'amour comme jamais.
J'avoue que son regard sur moi me donne la chair de poule.
J'avoue ressentir qu'il est aussi très attiré mais fait tout pour se retenir.
J'avoue attendre qu'il me fasse une proposition.
J'avoue que je dirai oui sans hésiter.
Voir les autres aveux de cette personne - Envoyer cet aveu à un ami -
Futile, 47 ans, Paris
J'avoue que même si je t'aime encore après nos 17 ans de mariage, je viens de te tromper pour la première fois.
J'avoue que je lui ai pris la main alors que tu dormais sur mes genoux.
J'avoue que O. m'attire irrésistiblement depuis de longues années.
J'avoue que j'adore l'embrasser.
J'avoue que j'ai adoré coucher avec lui.
J'avoue que si j'en ai l'occasion, je recommencerai.
J'avoue que je n'ai aucune honte.
Voir les autres aveux de cette personne - Envoyer cet aveu à un ami -
Mpm, 37 ans, Bruxelles
J'avoue que, malgré toutes les bonnes résolutions que j'avais prises il y a 10 ans, j'ai recommencé à tromper l'homme de ma vie il y a peu.
J'avoue que je n'arrive pas à m'en vouloir, car ça ne change rien à l'amour que je lui porte et au fait que j'ai envie de finir ma vie avec lui.
C'est juste que j'ai parfois envie d'un petit plus, bien que je sois comblée à la maison.
J'avoue que, quand certains ont envie d'une cigarette, d'un verre ou de faire du sport, moi j'ai envie de sexe. Ça n'est qu'une occupation comme une autre.
J'avoue que, même si je sais qu'à long terme ça risque de mal finir, mon amant actuel est mon patron, et c'est bien pratique puisqu'il est normal que nous passions nos journées ensemble, et je ne dois mentir à personne. C'est juste que, de temps en temps, quand on en ressent le besoin ou qu'on en a l'occasion, on s'éclipse dans un bureau éloigné pour s'amuser un peu...
J'avoue que j'adore ça ! Et plus j'en ai, plus j'en veux !
J'avoue qu'il y a deux semaines, mon patron m'a dit que, sa femme ayant des soupçons sur sa fidélité, il fallait que l'on se fasse plus discret et qu'on arrête un moment nos siestes crapuleuses. Ensuite, la semaine passée, il est parti en vacances.
J'avoue que, quand il est revenu, hier, je m'attendais à ce qu'il m'ignore, je pensais qu'il ne se passerait rien, mais dès qu'on s'est retrouvé seul, il m'a sauté dessus.
J'avoue que j'ai adoré ça (surtout que je ne m'y attendais pas) !!!

J'avoue qu'aujourd'hui, je me suis habillé de manière plus ou moins provocante afin de mettre toutes les chances de mon côté. Ça a marché !
J'avoue que j'ai adoré qu'il me dise : "Tu es une île de la tentation à toi toute seule" !
Voir les autres aveux de cette personne - Envoyer cet aveu à un ami -
Zolyzoly, 36 ans, Lyon
J avoue que j'ai deux personnalités diamétralement opposées, j'avoue que la bonne mère, l'épouse idéale que je suis n'est qu'une façade !
J'avoue que j'ai un amant.
Ça me fait du bien. J'avoue que je ne culpabilise pas car il équilibre ma vie. Mon mariage tient grâce à cette double vie. Je n'ai vraiment pas envie de prendre la place de l'épouse de mon amant et lui ne souhaite m'épouser...
J'avoue qu'il me fait très bien l'amour et pour finir... pourvu que ça dure !
Voir les autres aveux de cette personne - Envoyer cet aveu à un ami -
N, 20 ans, Bruxelles
J'avoue avoir trompé mon copain avec qui je suis si bien : j'ai embrassé un autre garçon.
J'avoue y avoir réfléchi et penser me comprendre : j'aime plaire. Je plais à cet autre garçon et ça a suscité mon intérêt.
J'avoue que l'alcool m'y a poussé, même si j'étais pas fière de moi.
J'avoue le regretter : j'ai blessé 3 personnes. Mon copain à qui j'ai tout dit, le garçon qui a des sentiments pour moi, et moi-même qui ait honte (entre autre)
J'avoue espérer que mon couple continuera aussi bien qu'avant mais je sais que je me voile la face.
Voir les autres aveux de cette personne - Envoyer cet aveu à un ami -
V., 37 ans, Genève
J'avoue que ton aveu, J., m'a touché bien plus que je ne saurais le dire.

J'ignore si tu es bien celle que j'ai rencontrée il y a plusieurs années. A vrai dire, je pensais avoir délivré un aveu qui ne permet pas de m'identifier.

Mais que tu sois celle qui occupe encore souvent mes pensées ou une inconnue que les événements de la vie ont placée dans une situation si proche de la mienne, je te remercie.

Comme tu l'as dit, nous ne sommes pas sortis indemnes de notre rencontre, mais ton aveu apporte un peu de sérénité et de paix en moi. Merci pour cela.

A l'heure de te lire, j'aimerais t'apporter ce même réconfort. Alors, qui que tu sois, inconnue ou non, saches que mes pensées te sont dédiées. Et qu'elles sont emplies de tendresse.
A.
Voir les autres aveux de cette personne - Envoyer cet aveu à un ami -
Remords, 36 ans, Grenoble
J'avoue ne pas pouvoir dormir depuis une semaine et être très angoissé.
J'avoue être rempli de remords de t'avoir trompée deux fois en 1 an.
J'avoue m'en vouloir terriblement et me rendre compte que cette attitude n'est pas la réponse adaptée au manque d'affection que je ressentais depuis quelques années.
J'avoue toujours t'aimer comme un fou.
J'avoue essayer tous les jours depuis un mois d'oublier mon erreur. J'avoue être quand même heureux de me servir de ma bêtise pour comprendre ce qui n'allait pas chez nous. J'avoue être fier d'avoir pu te parler en exprimant ce manque de tendresse et d'affection en te préservant la souffrance de cet aveu inutile. J'avoue profiter chaque jour de t'avoir près de moi et de ton attention renouvelée comme au premier jour.
Je t'aime et je ne recommencerai jamais. Il m'aura fallu ces deux erreurs pour me rendre compte du mauvais chemin que j'ai pris. Ce que nous construisons depuis 10 ans sera toujours plus fort que mes erreurs. Merci d'avoir su me regarder à nouveau. Merci de t'être aussi remise en question.
J'avoue espérer que cet aveu anonyme me permettra de chasser les insomnies, de vivre cette erreur plus sereinement.
Voir les autres aveux de cette personne - Envoyer cet aveu à un ami -
Tchoupi, 33 ans, Paris
J'avoue que je te déteste de m'avoir trompée. J'avoue que notre mariage ne vaut rien à mes yeux. J'avoue que je reste avec toi principalement pour notre fils.

J'avoue que j'aimerai qu'elle souffre. J'avoue que j'aimerai ne plus jamais la recroiser.

J'avoue que si je pouvais revenir en arrière, je te laisserai aller avec ta pouffe et je t'aurai viré de la maison.
Voir les autres aveux de cette personne - Envoyer cet aveu à un ami -
Vlad, 35 ans, Aix-les-bains
J'avoue être tombé amoureux d'elle, j'attends impatiemment de la serrer contre moi aux yeux de tout le monde.
J'ai envie de la présenter à mes amis.
J'ai envie de parler d'elle tellement elle est merveilleuse.

Mais avant tout, je dois parler à ma femme.
Voir les autres aveux de cette personne - Envoyer cet aveu à un ami -
Olivia, 22 ans, Paris
J'avoue que j'en peux plus des mensonges de mon père. J'en peux plus de ses absences et ses tords.
J'avoue que j'en peux plus de la tristesse de ma mère et des bouteilles vides de vin que je retrouve tous les matins dans la cuisine.
J'avoue que je ne peux plus m'occuper des problèmes des autres quand j'en ai aussi.
J'avoue que j'ai qu'une seule envie, c'est de m'évaporer.
Voir les autres aveux de cette personne - Envoyer cet aveu à un ami -
C., 26 ans, Lyon
J'avoue avoir fait une erreur en fréquentant une femme mariée. Nous sommes tombés amoureux, alors qu'il ne devait pas y avoir de sentiments entre nous. Aujourd'hui son mari sait qu'elle le trompe, il est à ma recherche, mais je m'inquiète d'avantage de sa réaction vis-à-vis d'elle.
Et même si nous avons entretenu cette relation quelques temps je n'ai jamais voulu détruire son mariage.
Voir les autres aveux de cette personne - Envoyer cet aveu à un ami -

Page Suivante 

Recherche
Rechercher dans : Catégorie

© 1998 - 2017 Javoue.com - tous droits réservés
- Haut de page
Développement assuré par Gilou