Recherche

Avouer - Tous les aveux - Meilleurs aveux

Bêtises - Amour Fou - Multizaveux - Inclassable
Vantards - Ras le bol - Aïe - Trompé - Interdits

JAVOUE.com en page d'accueil - JAVOUE.com dans les favoris - Recommander ce site - PressBook - Un aveu au hasard

168 aveux trouvés
Nous sommes sur la page 2 / 7

Antibiotik, 32 ans, Paris
Suite à l'aveu de Killian sur ces bâtards de camionneurs car je ne trouve pas d'autres mots...
L'été dernier, en revenant du boulot, sur l'A86 (tronçon commun A4-A86 pour situer), un camion muni d'une remorque s'est carrément rabattu sur moi et évidemment sur la voie d'à côté, il y avait une voiture... Merci à mes réflexes et à mon ABS qui m'ont sauvé ma carroserie et très certainement ma vie !
Je crois n'avoir jamais autant klaxonné un bouffon sur la route à ce point-là !
Pire que tout, je n'aurai plus jamais avoué...
Voir les autres aveux de cette personne - Envoyer cet aveu à un ami -

Antibiotik, 32 ans, Paris
Ma soeur a le don de se foutre dans les situations les plus abracadabrantes.
Pendant ses vacances l'été dernier, elle a rencontré un jeune couple qui habite dans l'Est de la France. Ils sont venus chez ma soeur quelques jours en région parisienne visiter Paris et ses monuments il y a quelques semaines et vraiment ça s'est bien passé. Le soir de leur départ, on a mangé tous ensemble chez elle avec ma femme et les enfants. Bon moi j'ai pas trop accroché à leur style un peu "bizarre", des réflexions toujours un peu portées sur le sexe. Ma femme qui me renvoie dans mes buts en me disant que "Tu te fais des idées, ça fait 6 mois qu'ils sont ensemble, ils baisent du matin au soir, c'est normal que ça se sente dans les conversations".
Moi je suis pas d'accord, y a quelque chose qui cloche, je l'ai senti. Je ne me trompe jamais.
Pour les vacances de Noël, ma soeur s'est vue invitée par le couple en question. C'est vrai que le marché de Noël et les villages sous la neige dans l'Est sont une curiosité à voir. Redoutant que la neige tombe et que ce soit le bordel sur les routes, elle a décidé d'y aller en train (pas de voiture dans un patelin, c'est pas malin je trouve).
Et puis hier en fin d'après-midi, je reçois un coup de fil de ma soeur me demandant d'aller la chercher au plus vite (y'a rien que 900 bornes aller-retour).
Pour résumer le long coup de fil qu'on a eu tous les deux, le couple en question est libertin : le mec est adepte des partouzes et sa nana est bisexuelle.
Vendredi soir, des amis du couple sont venus et apparemment ça a fini en gang-bang. Ma soeur s'est enfuie de la maison (j'aurais voulu voir ça tout de même de mes yeux, ça m'aurait bien fait marrer je crois) mais le village n'ayant pas d'hôtel, elle a été obligée de revenir et elle s'est enfermée dans sa chambre.
Le samedi, le couple est venu s'excuser de son comportement et là elle s'est calmée.
Ils sont allés visiter la campagne le Samedi après-midi et ont bouffé au resto le soir.
Le Dimanche après-midi, la nana du mec a dragué ma soeur et a essayé de l'embrasser de force.
En fait, elle était dégoûtée parce que j'étais mort de rire !
C'est vrai que c'est pas drôle comme situation (quoique...). Donc je suis parti hier à 18h00, je suis arrivé dans ce putain de patelin de merde à 22h45 !
Elle était dans un état... je crois que les vacances dans l'Est c'est terminé pour toujours. Ha ha !
Je suis arrivé ce matin chez moi à 5h00.
Je suis heureux d'être en télétravail aujourd'hui. Je fais mine de me connecter sur le serveur du boulot de 8h00 à 9h00 et dans 10 minutes je vais me coucher !
Bonnes fêtes et Bonne Année 2004 !
Voir les autres aveux de cette personne - Envoyer cet aveu à un ami -

Antibiotik, 32 ans, Paris
Je suis frustré d'être père de deux filles !
J'aurais bien aimé avoir un fils, un vrai, bien barjot comme moi, comme ça pour Noël, il m'aurait demandé une Xbox et moi en tant que Papa dévoué et exemplaire, je t'aurai rajouté le Kit Xbox Live, une dizaine de jeux en plus histoire que je puisse jouer avec lui... Parce que je louche grave sur cette console quand même malgré le fait que j'ai claqué 15000 frs dans mon PC entre Novembre et Décembre.
Parce que jouer à la Barbie ou à Star Academy, désolé je n'arrive pas à me rabaisser à ce point-là.
Voir les autres aveux de cette personne - Envoyer cet aveu à un ami -

Antibiotik, 32 ans, Paris
En ce moment, j'ai une dent de sagesse qui me fait un mal de chien. Elle a commencé à pousser il y a un an mais je ne ressentais aucune douleur particulière.
Mais là, ça fait 3 semaines que je morfle comme c'est pas permis alors je me suis résigné à aller voir mon cher ami le dentiste qui s'occupe de mes mâchoires depuis que je suis môme.
C'est un type sympa, très professionnel, mais il a tendance à continuer la torture même quand t'as mal.
Je suis un peu chochotte sur les dents mais ma dent de sagesse est vraiment d'une sensibilité extrême.
Je ne sais pas ce qu'il était en train de me charcuter, mais j'avais tellement mal que je commençais à avoir les larmes aux yeux alors je lui tape sur l'épaule pour qu'il arrête vu qu'il était sourd à mes grognements répétés. Mais cet imbécile continuait alors j'ai pas eu le choix, je lui ai mordu le doigt.
J'avoue qu'il n'y a rien de plus jouissif que de bouffer un doigt de dentiste surtout quand il vous a bien fait souffrir ! Un délice...
-> Meilleur aveu 12/01/2004 Meilleur Aveu 12/01/2004 <-
Voir les autres aveux de cette personne - Envoyer cet aveu à un ami -

Antibiotik, 32 ans, Paris
Je fais un aveu pour Proantibiotik car j'ai appris que je n'étais qu'un imbécile à ses yeux (ce qui n'est pas faux par moment, ça je l'avoue).
Je t'avoue que ca me ferait très plaisir que tu m'appelles au bureau par exemple pour me donner de tes nouvelles ou juste pour que j'entende ton accent méridional renversant.
Je sais que les intégristes de la fidélité vont dire : oh la la Antibiotik se réveille, il va tromper sa femme ou je sais pas quoi.
Qui sait, je redonne à Proantibiotik une dernière chance. On va voir si je suis aussi fort qu'avant.
Voir les autres aveux de cette personne - Envoyer cet aveu à un ami -

Antibiotik, 32 ans, Paris
Samedi matin, j'étais sur mon PC en train de travailler (rendez-vous compte de l'exploit).
Les gosses chahutaient comme d'habitude et ce matin-là, je n'étais pas de très bonne humeur. Alors je me suis levé pour gueuler avec ma voix tonitruante mais dans ma précipitation, j'ai emporté l'unité centrale. Pas de beaucoup, elle a juste fait une chute de 30 cms et j'avais bon espoir de relancer la machine (c'est rien que la deuxième fois que ça arrive).
Manque de bol : rien à faire, la carte mère ne réagit plus.
Rester une semaine sans PC, c'est pas possible !
Alors, je demande à ma chère épouse si ça ne l'embête pas trop que j'aille chez les Poy-Poy (Rue Montgallet pour ceux qui connaissent) pour aller acheter deux ou trois composants.
"Ca peut pas attendre Noël ?"
"C'est loin Noël et puis c'est le genre de cadeaux que tu ne me feras jamais.
"Bon d'accord, mais sois raisonnable".

J'arrive chez les Poy-Poy, je consulte les feuilles de prix et puis je me suis dit que ça faisait beaucoup trop longtemps que je ne m'étais pas fait plaisir.
Hop là !
Je me suis racheté les plus gros composants du moment : carte mere, processeur, ram, des disques durs, un boitier légèrement "tuné" en aluminium (j'adore), etc ...
Au final, je m'en suis tiré pour presque 1500 euro. J'allais taper mon code de carte bleue quand j'ai repensé à cette horrible phrase que nombre de femmes utilisent bien trop souvent : "Sois raisonnable".
Je suis resté 15 secondes en suspens devant le pavé numérique de carte bleue en réfléchissant de quelle façon ma femme allait me déchirer ce week-end.
"C'est pas grave" j'ai pensé.

Arrivé à la maison, ma femme a bien remarqué mon étrange sourire.
Je lui ai avouée mes dépenses inconsidérées et bien entendu, je me suis fait allumer comme un môme de 10 ans qui ramène 5/20 à chaque contrôle ... et ça jusqu'au dimanche soir.
Je me suis privé de relations sexuelles encore une fois. Tant pis pour moi.

Le pire dans tout ça est que j'ai été raisonnable car je n'ai pas acheté tout ce dont j'avais besoin : me manque le graveur de DVD, une webcam et le wifi.
J'aurais dû tout acheter d'un seul coup comme ça je me serai privé de sexe qu'une seule fois.
-> Meilleur aveu 01/12/2003 Meilleur Aveu 01/12/2003 <-
Voir les autres aveux de cette personne - Envoyer cet aveu à un ami -

Antibiotik, 32 ans, Paris
Aujourd'hui, je suis légèrement arraché. J'ai un de mes collègues et néanmoins ami qui m'a confié son désarroi professionnel (saqué par notre cher ami le Directeur en personne avant-hier).
Il a réunion cet après-midi avec lui pour débattre de son avenir.
Comme aujourd'hui tout le monde est en réunion, je l'ai emmené se changer les idées au resto.
"Après tout t'as rien à perdre, autant y aller avec un coup dans les mirettes. Et puis le nouveau beaujolais est bien parfumé cette année. Tu verras, ça va te détendre".
Et nous voilà partis ! On a passé presque 3h00 au resto et on s'est vraiment régalé.
On a beaucoup discuté de sa réunion de cet après-midi et ça lui a gonflé le moral à bloc.
C'est ce qu'il y a de mieux pour affronter notre imbécilé de dirlo ... surtout qu'il n'est pas si intelligent que ça.
Ca fait presqu'une heure et trente minutes que les discussions ont commencé, je pense que ça se passe pas si mal, sinon il serait déjà revenu.
Je n'ai que des bonnes idées.
Heureusement que ce n'est pas moi qui doit soutenir une discussion de ce niveau aujourd'hui car je dors litéralement devant mon PC ... Dieu merci la Garce n'est pas là et ne pourra pas me prendre en photo dans un état aussi vulnérable.
Voir les autres aveux de cette personne - Envoyer cet aveu à un ami -

Antibiotik, 32 ans, Paris
Le compteur a changé : Je suis passé à 32.
Je cite les différentes phrases que j'ai pu entendre ces derniers jours :
"Tu es bien loin de faire ton âge".
Bien sûr que j'en suis loin : j'ai les traits de ma mère. A 45 ans, j'aurais certainement la même tronche. A 62 ans, ma mère fait à peine 40 ans. j'ai encore un bel avenir de peau devant moi.
"Une silhouette charismatique saillante".
Je préfère passer 30 minutes à courir chaque midi plutôt que de me mélanger à la populasse de la cantine qui tise son pinard de 12h00 à 14h00. Chacun son truc !
"Un esprit jeune, toujours en quête de nouvelles rencontres".
Il manque le mot "féminines" à la fin de cette phrase, parce qu'évidemment, je ne suis qu'un pauvre homme qui ne peut s'empêcher de discuter avec nos nouvelles recrues : je suis fidèle mais je ne vais pas fermer les yeux en accueillant la nouvelle standardiste par exemple. Je ne serai jamais insensible à la beauté d'une femme.
Plus je vieillis et plus j'aime les compliments.
Ca je l'avoue...
Voir les autres aveux de cette personne - Envoyer cet aveu à un ami -

Antibiotik, 32 ans, Paris
Depuis quelques semaines, on a une nouvelle stagiaire dans nos locaux.
Super belle nana de 23 ans, très ambitieuse et très désireuse de faire partie du personnel.
En soi, c'est logique quand on voit les avantages et salaires odieux que l'on nous verse...
Bien évidemment, c'est vers moi qu'elle s'est tournée pour discuter et déjeûner chaque jour ! Quoi de plus normal, je suis le plus jeune et donc le plus beau de tout le service (entre nous, ce n'est pas dur et je n'ai pas beaucoup de mérite).
Personnellement, j'ai l'impression qu'elle s'est imaginée que j'avais le pouvoir de la faire rentrer dans notre boîte ce qui n'est pas le cas. Les semaines passent et je trouve qu'elle s'approche de plus en plus de moi. Je suis sûr qu'elle serait prête à coucher avec moi. Inexplicable... Je le sens c'est tout.
Entre nous, si un jour je fais une infidélité à ma femme, ce sera avec Proantibiotik. C'est la seule qui me mérite !
D'ailleurs je me demande où elle est passée ?
Voir les autres aveux de cette personne - Envoyer cet aveu à un ami -

Antibiotik, 31 ans, Paris
Hier soir, je suis parti tôt du boulot pour aller voir... Matrix Revolutions ! Je suis pas un super fan mais comme j'ai vu les deux premiers, j'aimerai bien connaître la fin.
Et puis, sur ma bonne route qui dure 3 plombes en sortant du bureau, qu'est ce qu'il y a devant moi ? Une camionette de gendarmerie ! Et ces gros batards ont fait exprès de rouler à 30 km/h sur ces deux putains de kilomètres. Pas moyen de doubler, y a une ligne blanche.
Je crois que j'ai jamais autant gueulé de ma vie au volant. Les pourris quand même. A croire qu'ils connaissaient le planning de ma soirée...
Résultat : je suis arrivé à la bourre, je me suis tapé quelques bouchons et quand je suis arrivé au ciné, le film était commencé depuis 8 minutes.
La crise ! Heureusement que les poulets viennent pas à ma porte aux alentours de Noël pour me vendre des calendriers, ça se passerait mal...
Voir les autres aveux de cette personne - Envoyer cet aveu à un ami -

Antibiotik, 31 ans, Paris
Il y a un an environ, notre société a embauché une jeune secrétaire, pardon... une assistante parce que c'est comme ça qu'on les appelle maintenant même si elles font toujours les mêmes corvées les pauvres !
Bien foutue, sympa, agréable ... et rouquine évidemment. A croire qu'elle était faite rien que pour moi.
Mais cette jeune femme a un petit plus : elle dégage une forte odeur d'épices, ce qui est très agréable à renifler.
L'odeur, qu'elle laisse derrière elle, tient sans problème 30 secondes au moins après son passage dans les couloirs (chronomètre réalisé par moi et un collègue fou amoureux d'elle).
Evidemment, la plupart des mecs avec qui elle parle, boum, c'est le coup de foudre.
Moi par contre, ce qui m'a repoussé, ce sont les dents. Des fois c'est mieux de pas sourire, ça évite de montrer aux gens qu'on a des dents bien noires, comme brossées avec un dentifrice au pétrole...
A croire qu'elle vient de jouer dans la reprise de l'exorciste !
Je suis méchant, mais ça fait du bien de taper sur des gens innocents de temps en temps.
Voir les autres aveux de cette personne - Envoyer cet aveu à un ami -

Antibiotik, 31 ans, Paris
J'avoue que je préfère écouter les décérébrés de Star Academy ou autre Popstars plutôt que d'assister à tous ces débats sur la Sécurité Routière.
D'ailleurs, il y a eu des débats avec des contenus intéressants comme arrêter tous ces connards qui voient pas plus clair que le bout de leur capot parce qu'il y a autant d'alcool dans leurs veines que dans un magnum de whisky ou tous ces abrutis qui fument jusqu'à confondre un lapin avec une mémé qui traverse pour aller déposer ses économies à la banque qui se trouve sur le trottoir d'en face...
A part les bouteillés et les spiffeurs, tout le monde sera d'accord là-dessus.
Maintenant, se faire arrêter à 54 km/h au lieu de 50 en ville, ça devient débile.
Je vous rassure, c'est pas à moi que c'est arrivé. Le képi, c'est bien connu, ça a toujours empêché le cerveau de réfléchir. Et maintenant, les radars automatiques arrivent (par centaines apparemment). Fini de rouler à 90 sur le périph (ce qui est pour 90% de ses utilisateurs la vitesse normale). Fini de rouler à 140 sur autoroute, parce qu'on est déjà un sacré criminel à cette vitesse-là. En tout cas, ça risque d'alléger le trafic sur les routes toutes les futures suppressions de permis de conduire, surtout pour ceux qui ont pas le régulateur de vitesse...
On peut presque dire que c'est de la sélection naturelle : quand tous les mauvais conducteurs n'auront plus de permis, il ne restera que l'élite automobile ! Je suis pas dans le lot, d'ailleurs personne ne l'est parce que personne n'est capable d'être concentré au point d'anticiper tout ce qui peut se passer pendant un trajet. Faudrait s'arrêter tous les 30 kilomètres pour récupérer. Et puis, qui fait le tour de sa voiture, ouvre son capot, vérifie ses niveaux toutes les semaines (une fuite, on sait jamais), nettoie ses rétros, ses phares, son pare-brise arrière... tout ça avant de partir ? Les paranos ! Et ils sont pas nombreux parce qu'on n'a pas le temps ou alors on n'en a rien à carrer.
Quoique l'on fasse, il y a aura toujours des accidents de la route, parce que l'être humain n'est pas fiable, il fait des erreurs.
On sait envoyer un missile et le faire péter entre les orteils d'un mec à des milliers de kilomètres parce que c'est la machine qui pilote mais on sait pas faire rouler une voiture toute seule. Et en plus, il y a forcément des erreurs puisque c'est à nous qu'on la confie. Pour peu qu'on soit pas réveillé parce qu'on a baisé toute la nuit, ou qu'on se soit bitûré avec ses pôtes la veille ou qu'on soit stressé à mort parce qu'on est en retard, que c'est blindé de monde sur l'A86 ou le périph, qu'on se soit engueulé avec sa nana avant de partir, et boum c'est le carton. Avec de la chance, c'est que de la tôle, ouf ! Mais si c'est pire ... flics, suspension de permis pendant 2 ou 3 ans ou plus, grosse amende, dommages-intérêts, prison ferme, perte d'emploi... Deux famille ruinées : une par les condamnations de l'Etat et l'autre par un mec ou une nana pas attentif quand il fallait. Que faire ? La répression ? Ralentir tout le monde : les limites de cette solution se voient déjà : ça c'est vrai, tout le monde roule beaucoup moins vite mais on a largement gagné en inattention.
Au lieu de se payer des porte-avions qui vont rouiller sur l'eau de mer, l'Etat devrait plus participer aux financements de nouveaux équipements sur les voitures.
Voir les autres aveux de cette personne - Envoyer cet aveu à un ami -

Antibiotik, 31 ans, Paris
Ma société se trouve au fond d'une zone industrielle et il n'y a qu'une route d'accès pour en sortir. C'est la route imaginée encore une fois par un illuminé de la DDE : limitée à 50 avec une ligne blanche et ça dure presque deux kilomètres. Personne ne roule à 50 dessus, on est tous à 80 en moyenne. Personne sauf un !
Hier soir, j'ai quitté le bureau vers 18h30 et la seule bagnole qui est devant moi a le compteur planté sur 40 km/h ... Encore un clône de Sarkozy ma parole.
Bon, comme je suis naze et que j'ai envie de rentrer rapidement, j'ai cramé la ligne blanche avec une bonne accélération.
Je viens de rentrer ce midi du restaurant et ô surprise : un mail de mon ancien chef. Bingo ! C'est lui le connard à 40...
Là, j'avoue que j'ai pas de chance d'autant plus que c'est une vraie râclure.
Voici le résumé de son mail : mon comportement d'automobiliste va à l'encontre des récentes dispositions gouvernementales en matière de sécurité routière.
Et voici ma réponse : il existe aussi des dispositions légales pour les personnes qui confondent vie professionnelle et vie privée.
Match nul !
La prochaine fois, je regarderai qui est au volant, on ne sait jamais.
-> Meilleur aveu 13/10/2003 Meilleur Aveu 13/10/2003 <-
Voir les autres aveux de cette personne - Envoyer cet aveu à un ami -

Antibiotik, 31 ans, Paris
Hahaha ! Aujourd'hui est un grand jour !
Je viens encore d'avoir une promotion.
J'ai été sacrément malfaisant en disant tout ce que notre cher Directeur voulait entendre (hé oui, j'ai pris soin d'interroger une collègue qui est passé en audition le mois dernier).
Et ça lui a tellement plu mon baratin que j'ai fait un saut de trois points sur l'échelle des promos !!!
C'est délicieux. Mon odieux salaire s'accroît encore et toujours.
Samedi, je vais à la banque et je vais acheter un énième appartement que je vais louer à une pauvre âme qui ne fera que rembourser mon crédit.
C'est bien dégueulasse de faire ça mais pendant que certains s'achètent des kilos de fringues, d'autres s'achètent des appartements pour les louer à d'autres personnes qui vivent de fringues et de locations (désolé Karma, mon humour sadique revient à la charge).
J'avoue que j'adore faire le vantard après une belle victoire.
Voir les autres aveux de cette personne - Envoyer cet aveu à un ami -

Antibiotik, 31 ans, Paris
La grand-mère de ma femme fait partie de ces femmes qui vous pourrissent la vie par un simple coup de téléphone.
Elle a beau avoir 81 ans cette année, elle n'a rien perdu de son dynamisme physique ni de ses capacités cérébrales.
Seulement voilà, elle nous appelle à peu près tous les deux jours et j'avoue que ça me dose. En fait, j'arrive pas à l'encadrer car je sais qu'elle dit du mal de nous par derrière car en fait elle n'aime personne en dehors de son chien et de son fils qui lui pique toute sa thune (son mari est mort assez jeune, lui au moins est tranquille).
Les autres, elle n'en a que faire.
Entre nous, j'espérais recevoir un coup de fil d'un hôpital ou de la famille m'annonçant que la canicule aurait eu raison d'elle.
Je l'ai sous-estimée. En fait, je m'aperçois qu'elle est increvable cette vieille peau !
Vous avez déjà vu une grand-mère blindée de thunes qui donne même pas 5 euro à ses petits-enfants pour leur anniversaire ?
C'est un spécimen rare, je vous le dis !
L'augmentation de la longévité n'est pas une bonne chose pour tout le monde.
Voir les autres aveux de cette personne - Envoyer cet aveu à un ami -

Antibiotik, 31 ans, Paris
Mon cher Arno, je vais t'avouer une chose.
La chute de chat a déjà été testée, il y a quatre ans. J'habitais dans un appartement, perché au 4ème étage. Mon maudit chat qui était sur la corniche, pour passer de notre appart à celui du voisin, a un jour loupé son coup (sans que je sois responsable).
J'étais sur le balcon, ce samedi matin-là en train d'étendre du linge, et j'ai vu un truc orange tomber (hé oui, mon chat est une rouquine comme celle avec laquelle je vis !)
Il est effectivement retombé sur ses pattes et s'en cassé une.
Voir les autres aveux de cette personne - Envoyer cet aveu à un ami -

Antibiotik, 31 ans, Paris
Aujourd'hui, j'ai un aveu que je qualifierai de "sexuel" à écrire.
Hier soir, on a reçu des amis à manger et comme les enfants sont chez les grands-parents, on a pu discuter peinards.
Et on a abordé le sujet de la sexualité des couples. Le couple en question nous racontait que c'était hyper rare qu'un homme et une femme, qui font l'amour, arrivent à jouir exactement en même temps même après des années de vie commune.
Ma femme et moi nous sommes regardés et on a acquiescé l'air de rien.
Quand ils sont partis, on était éclaté de rire.
Parce que j'ai tellement de contrôle sur mon organe naturel, que cette prouesse, on arrive à la faire au moins neuf sur dix !
En fait, ça m'a réconforté sur mon talent sexuel. Je suis unifié à mon sexe et il m'obéit par ma simple volonté.
Je vous cache pas que la nuit même, cette prouesse a été une fois de plus accomplie.
Ma femme me dit souvent que j'ai loupé ma carrière de Harder... peut-être a-t-elle raison ?
Voir les autres aveux de cette personne - Envoyer cet aveu à un ami -

Antibiotik, 31 ans, Paris
Le lapin est un de mes plats préférés. Voir cette petite bête si mignonne coupée en 8 morceaux cuits au four avec des légumes ... mon dieu quel délice !
Ce matin, je suis arrivé un peu trop tôt et comme ma société est implantée sur une ancienne exploitation agricole, on voit fréquemment traverser des lapins (et il y en a de plus en plus vu que leur vitesse de reproduction est mondialement connue).
Ce matin, j'arrive sur le parking et là je vois un lapin qui allait traverser. Je freîne brusquement et le lapin s'arrête aussi.
On se regarde, étonnés, puis tout à coup je me dis qu'il serait bien stupide de le laisser partir. Je fais une marche arrière, j'enclenche la première et je lui fonce dessus ! Sentant le danger, ce petit con à quatre pattes et queue blanche s'enfuit. Au moment où j'allais le chopper avec mes roues, il a viré à droite et s'est fait la malle en direction des champs ... merde pas de lapin pour ce soir.
Dommage ! Je l'aurais certainement la semaine prochaine.
Voir les autres aveux de cette personne - Envoyer cet aveu à un ami -

Antibiotik, 31 ans, Paris
Mes filles sont de ferventes adoratrices de Star Academy, Pop Star et compagnie ... Elles connaissent les chansons par coeur et même certaines chorégraphies.
Je n'y trouve aucun intérêt et je ne fais pas partie des auditeurs de ce genre d'artistes mal fabriqués.
Et là coup de théâtre ! Mes filles me reprochent de ne pas m'intéresser suffisamment à leur passe-temps favori qu'est la chanson.
J'ai essayé de me défendre en leur expliquant que ce n'était plus de mon âge, qu'en tant qu'ancien musicien de conservatoire ça chatouillait mon oreille musicale ... rien à faire, elles sont bornées comme leur mère : elles veulent que je chante avec elles.
Putain !
Alors je leur ai dit que je serai d'accord pour chanter une chanson et une seule avec elles autant de fois qu'elles le voudraient.
Bien sûr, j'aurais dû écouter ce qui passe à la radio le plus souvent avant d'ouvrir ma grande gueule. Elles m'ont sorti la chanson qui tue (pas simple à apprendre en plus) : DJ de Diam's ... la rappeuse banlieue.
Donc voilà j'ai appris la chanson par coeur avec l'accent et je chante aussi bien que le clip à la télé.
Si un jour, je suis invité à une soirée de karaoké, je demande cette chanson, je vais faire flamber l'ambiance à coup de rap.
En attendant, je vous laisse, je vais réviser mes paroles : "Y'a trop de coquines, trop de pâles copies de stars qui se la pêtent entre copines".
Voir les autres aveux de cette personne - Envoyer cet aveu à un ami -

Antibiotik, 31 ans, Paris
Il y a deux semaines, je suis allé à la superbe piscine de Bobigny avec mes filles.
Le problème est que l'on s'est pointé vers 14h00 avec toute la racaille merdique du 93.
Donc une ambiance bien banlieue pourrie comme j'ai du mal à encaisser.
Tout se passait bien lorsque la plus grande de mes filles s'est pris un coup de coude dans le ventre plus un revers de claque par un petit branlos de macaque qui voulait passer devant tout le monde et evidemment, elle a voulu l'en empêcher.
J'ai bien vu la scène de loin et là, j'ai commencé à sentir la fureur monter.
Elle et sa soeur sont allées dans le petit bassin en attendant que je règle cette histoire moi-même ...
Je vois ce petit macaque plonger deux fois du plongeoir puis aller dans le bassin de natation et longer le bord.
Je me suis levé, j'ai choppé ce connard par la tignasse et je l'ai tiré sur 1m50.
Je lui ai fait comprendre qu'il valait mieux pas qu'il s'approche une seconde fois de ma gamine.
J'avoue que je deviens hyper-violent quand je sens mes enfants attaqués et que je serai capable du pire.
En tout cas, il a bien pris mes menaces au sérieux.
C'était juste à temps car un vigile m'avait capté.
Voir les autres aveux de cette personne - Envoyer cet aveu à un ami -

Antibiotik, 31 ans, Paris
Il y a des gens qui n'ont aucun respect : à commencer par moi !
Avant-hier soir, sur les coups de 00h30, j'entends des petits cris sexuels qui viennent de chez mes voisins du dessus qui ne parlent à personne. D'ailleurs, je ne les ai vus qu'une seule fois en un an et demi.
C'était la femme que j'entendais jouir comme une folle. Respectant leurs ébats amoureux, je ferme la fenêtre.
Mais la chaleur est si insupportable que dix minutes plus tard, je n'ai pas eu le choix que de la réouvrir. Bien sûr, les petits cris continuaient que de plus bel.
Excédé, j'ai gueulé par la fenêtre : "Alors tu le fais ton orgasme ?"
Evidemment, ma femme qui avait entendu aussi m'a engueulé pour mon manque de discrétion mais j'en ai rien à carrer.
J'ai chaud, je veux dormir dans les courants d'air et le silence putain !
Cela dit, ma réflexion a porté ses fruits car nous n'avons plus rien entendu.
-> Meilleur aveu 18/08/2003 Meilleur Aveu 18/08/2003 <-
Voir les autres aveux de cette personne - Envoyer cet aveu à un ami (Envoyé 15 fois) -

Antibiotik, 31 ans, Paris
Plus ça va, et moins j'encadre ma belle-famille. La palme revient tout de même à ma belle-soeur et son mari.
Ce sont des gens abjects qui cherchent à économiser le moindre centime par tous les moyens.
Les Ténardier (c'est comme ça que je les appelle) ont une maison énorme avec de beaux meubles, de beaux tapis et des décorations diverses et variées dans tous les coins ... mais acheter un paquet d'apéricubes, c'est trop cher (véridique bien malheureusement).
Les Ténardier nous invitent à manger : il faut ramener ceci et cela ... à se demander si je ne suis pas livreur-traiteur parfois.
Me déplacer chez eux devient une torture qu'il m'est impossible d'éviter car c'est la soeur de ma femme et ma femme a dû mal à vivre un mois sans sa soeur.
Alors que faire ?
Bien sûr, mon cerveau machiavélique a trouvé une solution discrète et efficace.
La solution est dans mes deux filles.
Avant de partir chez eux, je leur dis bien qu'elles vont chez leur tante et qu'elles ont le droit de tout faire.
Alors elles se courent après dans le salon, chahutent, font un bruit infernal ... elles s'éclatent comme des folles.
Et à chaque fois, dans leurs petits jeux mutuels, elles cassent des bibelots, un vase, un plat en verre, des verres ...
Et j'ai senti que l'énervement commence à s'emparer des Ténardier. A tel point que ça fait 2 mois que nous ne sommes plus invités chez eux.
Je crois que j'ai remporté la première manche !
A leurs yeux, je passe pour un père dénué d'autorité. C'est le prix à payer pour ne plus supporter des tanches pareilles !
Merci mes petites chéries.
Voir les autres aveux de cette personne - Envoyer cet aveu à un ami -

Antibiotik, 31 ans, Paris
Tout le monde le sait, moi et les bestioles domestiques, ce n'est pas le grand amour. J'aurais même tendance à mordre le premier ...
Au rez de chaussée, de nouveaux voisins ont remplacé les africains. Ce sont de nouveaux africains encore plus nombreux et encore plus bruyants. Ceux-là ont une particularité supplémentaire : ils sont équipés d'un enculé de chien qui passe son temps à couiner toute la journée.
Depuis Vendredi, je pose du carrelage dans toute la cuisine et c'est réellement casse-couille d'entendre ce putain de chien se plaindre (il a trop chaud lui aussi). Alors, j'ai d'abord essayé de l'amadouer en lui parlant, puis j'ai essayé de lui donner des croquettes pour chat (c'est tout ce que j'avais sous la main). Rien à faire, ce putain de clebs couine constamment.
Alors la violence et la brutalité m'ont envahi.
J'ai pris un gros morceau d'enduit que j'ai modelé en forme de bâton et que j'ai laissé sécher au soleil. Avec une chaleur pareille, en deux heures, il est devenu aussi dur qu'un caillou. Je me suis penché à la fenêtre, le chien était étalé par terre et couinait. Je lui ai balourdé le bâton de pierre sur la tronche et je ne l'ai plus entendu.
Le lendemain, je l'ai encore entendu aboyer et j'ai juste eu à me pencher à la fenêtre pour qu'il arrête.
Quel bon dresseur je fais !
Le plus terrible dans l'histoire, c'est que c'est son maître (mon nouveau voisin) qui m'a ramené le bâton.

[La Rencontre]
- Bonjour. C'est à vous ?
- Oui excusez-moi, ça a dû tomber de la fenêtre. Je bricole pas mal en ce moment.
Je le cherchais partout.
- Pas de problème.

Comme ça, si mon ami le chien gueule encore, j'ai une bombe à larguer.
-> Meilleur aveu 18/08/2003 Meilleur Aveu 18/08/2003 <-
Voir les autres aveux de cette personne - Envoyer cet aveu à un ami -

Antibiotik, 31 ans, Paris
Au bureau, c'est chouette, tous les bureaux sont climatisés à 19 degrés ce qui est très appréciable surtout en ce moment.
Malheureusement, la climatisation est en panne depuis hier et c'est vraiment dur de dire adieu à un confort si rafraîchissant ...
Alors vers 10h30, je m'accorde 10 minutes de pause dans ma voiture avec la climatisation à 16°.
J'avoue que ça fait autant de bien qu'une bonne douche.
D'ailleurs, comme il y a des douches au sous-sol (réservées à mes collègues sportifs mais je sais où me faire prêter la clé), je sens qu'à partir de demain, je vais finir ma journée 15 minutes plus tôt pour avoir le temps de prendre une bonne douche avant de rentrer à la maison !
Voir les autres aveux de cette personne - Envoyer cet aveu à un ami -

Antibiotik, 31 ans, Paris
Samedi matin, ma femme a eu ce genre d'idées lumineuses qui font que vous regrettez d'habiter sous le même toit.
- On va faire les soldes ?
Bien entendu, c'est la question-type de la femme qui a 300 euro à claquer et qui attend comme unique réponse : "Oui mon amour je t'emmène, j'attendais même que tu me poses la question !".
Fais chier, le Samedi est baisé.
Je vais vous avouer que les magasins constituent pour moi une véritable torture sauf les Leroy-Merlin, Castorama, Ikea.
Dès que j'arrive dans un Centre Commercial de type gigantesque sur deux étages avec des boutiques de fringues absolument dans tous les recoins (Rosny 2 pour ne pas le citer), une fatigue invincible me submerge automatiquement et je deviens effroyablement désagréable comme tous les marmots de 5 ans que ca gonfle d'emmener faire les boutiques.
Ca ressemblait au concert de Johnny sauf qu'il y avait surtout des femmes et d'autres hommes torturés par leurs nanas hystériques à la vue de toutes ces fringues moins chères. J'avoue que les femmes sont capables de déployer une énergie incroyable pour s'habiller.
On est resté à peu près 5 longues heures où j'ai véritablement souffert le martyr. J'étais même tellement naze qu'il m'était impossible de faire l'amour.
Mais j'ai eu ma vengeance. Après une bonne nuit de repos, j'ai emmené ma petite femme chérie à Leroy-Merlin, puis à Castorama et pour l'achever à Ikea !
Et ca a duré toute la journée quasiment.

Cette fois, elle a compris. Je suis dispensé de soldes pour plusieurs saisons au moins.
-> Meilleur aveu 07/07/2003 Meilleur Aveu 07/07/2003 <-
Voir les autres aveux de cette personne - Envoyer cet aveu à un ami -


< Page Précedente  Page Suivante >

Recherche
Rechercher dans : Catégorie

© 1998 - 2021 Javoue.com - tous droits réservés
- Haut de page
Développement assuré par Gilou