Recherche

Avouer - Tous les aveux - Meilleurs aveux

Bêtises - Amour Fou - Multizaveux - Inclassable
Vantards - Ras le bol - Aïe - Trompé - Interdits

JAVOUE.com en page d'accueil - JAVOUE.com dans les favoris - Recommander ce site - PressBook - Un aveu au hasard

29 aveux trouvés
Nous sommes sur la page 2 / 2

Capricam, 23 ans, Arras
J'avoue que je sais qu'il ment encore. cette fois-ci c'est une Anais. J'avoue je ne comprends pas, je suis fidèle, pas trop bête, pas moche...
J'avoue je l'ai su grâce au keylogger installé sur le pc et aux conversations msn enregistrées...
J'avoue je suis déçue ! Déçue qu'il soit aussi manipulateur, déconcertant...
Qui veut de moi ?
J'avoue, je suis dépitée et je ne crois plus en son intégrité vis à vis de moi.
J'avoue, je penserais partir quand il aura fait sa "déclaration" à une autre et que j'aurais les preuves...
J'avoue ca me tue.
J'avoue en ce moment ça n'arrange pas mon moral !
J'avoue être vraiment triste.
Voir les autres aveux de cette personne - Envoyer cet aveu à un ami -

Capricam, 23 ans, Arras
J'avoue que ca me fait bien flipper.
J'avoue que je me demande pourquoi moi.
J'avoue, j'aurais jamais dû aller aux urgences, il y a un mois.
J'avoue que hier j'ai pleuré à chaudes larmes devant le chef de service, son interne et la secrétaire quant il m'a fait part de ma potentielle maladie.
J'avoue que malgré tout je me suis auto-remonté le moral hier en sortant des feintes pas de suite mais réfléchies.
J'avoue que j'ai dû passer pour une tarée a faire de l'auto dérision.
J'avoue que je ne sais pas quoi faire pour mes parents, ma famille, attendre le diagnostic final, leur en faire part ?
J'avoue je suis l'ouest.
J'avoue que la vie est belle et cette maladie que j'espère ne pas avoir ne va pas me la gâcher et me la pourrir.
J'avoue que l'interne hier a été le seul a me rassurer en me racontant que sa tante avait fait une poussée au même age que moi et plus rien alors maintenant alors qu'elle a 55 ans.
J'avoue je résiste, je me dis que je serais bientôt tata pour la première fois, j'aurais un nouveau club de handball.
J'avoue j'ai peur, je me demande pourquoi moi même si je me dis mieux vaut moi que l'une de mes soeurs ou cousines...
J'avoue que j'ai pas entendu que de bonnes choses sur cette foutue maladie, finir en fauteuil sans doute ça me tuera (j'ai 16 ans de handball dans les jambes et d'autres sports...)
J'avoue je ne souhaite pas en parler sauf à mon ami...
J'avoue je ne baisse pas les bras tant que je serais pas vaincue, c'est un de mes principes.
J'avoue avouer me soulage tant que je ne saurais pas (le diagnostic se fait sur plusieurs mois et années).
Nous ne sommes plus deux à le savoir et ça fait du bien...
J'avoue je ne veux pas m'inscrire sur un site de cette maladie, ca signifierait que je baisse un peu les bras et non ce n'est pas possible...
Merci Daniel d'avoir créer ce site qui permet aux avoueurs d'avouer en toute anonymat.
Voir les autres aveux de cette personne - Envoyer cet aveu à un ami -

Capricam, 23 ans, Arras
J'avoue ce matin j'ai fait une gaffe... Mon chéri me réveille chaque matin et j'allume la télé sur France 2 pour pouvoir suivre les infos !
Les Amours fini et la pub passée voici télé... et une musique de Mickael Jackson pour fond sonore. La tête encore marquée par les oreillers, je dis tout souriante et avec un bon rire à doudou "tu vas voir, ils vont nous annoncer sa mort !!!"... Pour note chaque jour, il y a des chansons.

Et la deux secondes après la fin de ma phrase, la madame des infos, information du jour Mickael Jackson est décédé !

Aie gros blanc... Heureusement on était deux. En société ça aurait mal passé.

J'avoue j'étais sous le choc d'entendre ceci et j'avoue avoir honte de ma franche rigolade pendant la chanson et ce avant l'annonce de la présentatrice !

J'avoue que c'était un énorme chanteur et j'avoue que la choré ayant le plus cartonnée lors d'une kermesse était sur thriller... Ben oui on avant respecter la thématique et moi je jouais un peu le Mickael...

Merci d'avoir éveillé la pop !
Voir les autres aveux de cette personne - Envoyer cet aveu à un ami -

Capricam, 23 ans, Arras
DriverLicence, j'ai bien lu ton aveu et je te dis ne t'en fait pas. J'ai passé mon permis le 13 juillet 2005 à la place d'une autre personne qui s'était rompu les ligaments croisés ! Bon peu après j'ai su que c'était un pote qui s'était blessé... que bien entendu j'ai remercié. Ben oui j'ai eu mon permis pendant l'été, je n'avais dit à personne que je le passais enfin le repassais, je l'avais loupé avant... Tout le monde était content et je me suis dit que c'était un beau cadeau, le lendemain soit le 14 juillet c'est ma fête, mon prénom n'est guère difficile à trouver, eh non c'est pas fête nationale mais Camille. Faut dire que j'ai eu des bonnes dates le code c'était 2 jours avant Noël et donc 4 avant mon anniversaire... de beaux cadeaux en fait !

Mais t'en fait en bref ne part pas avec cet apriori là, les moniteurs ne se disent pas ça quand les jeunes passent leur permis l'été. il juge juste ta manière de conduite à l'instant et pas ta potentielle façon de conduire 10 jours après ! Sinon mon dieu, on ne devrait plus que faire passer les gens qui sont hors statistiques accident de la route pendant l'été autrement dit les octogénaire, bon courage !

et grosse m.... pour ce permis !

j'avoue avoir du bol de tomber sur ces dates là et j'avoue ne pouvoir jamais les oubliées.
Voir les autres aveux de cette personne - Envoyer cet aveu à un ami -


< Page Précedente  

Recherche
Rechercher dans : Catégorie

© 1998 - 2020 Javoue.com - tous droits réservés
- Haut de page
Développement assuré par Gilou