Recherche

Avouer - Tous les aveux - Meilleurs aveux

Bêtises - Amour Fou - Multizaveux - Inclassable
Vantards - Ras le bol - Aïe - Trompé - Interdits

JAVOUE.com en page d'accueil - JAVOUE.com dans les favoris - Recommander ce site - PressBook - Un aveu au hasard

1 aveu trouvé
Nous sommes sur la page 1 / 1

Evalyn, 36 ans, Nice
J'avoue, être une jalouse amoureuse maladive, que toutes mes relations sont un échec principalement à cause de ça. Je voudrai tellement que ça cesse, ne plus me retrouver dans des dépressions presque insurmontables, à faire des efforts inutiles puisqu'ils n'ont pas lieu d'être, de pouvoir passer une journée l'esprit tranquille sans stress permanent...

J'avoue avoir passé une journée entière à éplucher les sites internet concernant la jalousie maladive, qu'il est très difficile de commencer, d' "AGIR" comme ils disent, c'est une question de volonté. Un cercle vicieux, ou capricieux, comment peut-on agir quand on ne va pas bien ? Mais pour aller bien il faut bien agir... On me dit qu'il faut trouver la source, l'origine de cette jalousie: je pensais à la première fois qu'on m'ait trompée, mais non, car dès ma première relation, j'étais déjà exécrable; et je remonte à mon enfance, j'avoue que je me suis sentie abandonnée par ma mère, qui je n'arrivais jamais à satisfaire. Un manque de confiance en soit donc !
Ensuite, on me dit de changer mes habitudes, d'avoir des activités, de me relooker, car l'amour c'est un partage entre deux personnes, soit deux mondes bien personnels à partager.
J'avoue qu'en couple, je tombe vite dans la dépendance affective et ne vit plus qu'a travers et pour mon partenaire. C'est joliment présenté dit comme ça, mais en fait je l'étouffe.

J'avoue que ce que j'ai suscité au dessus concernant la jalousie maladive et comment la soigner, j'ai commencé à aller me maquiller, mais je me suis trouvée horrible ; alors j'ai voulu faire un peu de sport, mais je n'ai pas dormi de toute la nuit donc je n'ai même pas pu commencer; j'ai sorti un cahier, genre de journal intime et ai commencé à y écrire ma dernière crise de jalousie et tout ce dont j'envisage de faire pour m'en sortir.

J'avoue que tout est confus dans ma tête, je ne sais pas par où commencer ni comment, j'avoue n'avoir qu'une seule pensée me hante, de me réfugier dans mon lit et dormir jusqu'à ce que ça passe...J'avoue me sentir très seule, incomprise, et avoir besoin d'aide.

J'avoue encore ruiner une relation, que c'est de ma faute (je l'espère car ce serait le comble si j'eu raison), et que c'est la dernière relation que je détruis.
Voir les autres aveux de cette personne - Envoyer cet aveu à un ami -



Recherche
Rechercher dans : Catégorie

© 1998 - 2020 Javoue.com - tous droits réservés
- Haut de page
Développement assuré par Gilou