Recherche

Avouer - Tous les aveux - Meilleurs aveux

Bêtises - Amour Fou - Multizaveux - Inclassable
Vantards - Ras le bol - Aïe - Trompé - Interdits

JAVOUE.com en page d'accueil - JAVOUE.com dans les favoris - Recommander ce site - PressBook - Un aveu au hasard

1 aveu trouvé
Nous sommes sur la page 1 / 1

Insomniak, 28 ans, Paris
J'avoue qu'étant gosse je faisais pas mal de conneries mais que j'arrivai toujours à m'en sortir d'une façon ou d'une autre.
Une fois chez mes grands-parents, ma mère était partie et je m'amusais à sauter du plus haut que je pouvais sur leur lit en bois sculpté tel les "superstars du catch", je trouvais ça super cool et en plus je rebondissais bien et ça faisait trampoline...
Grisé par tant d'émotions, je décidais d'effectuer un vrai saut de l'ange, comme les grands à la piscine qui ont les couilles de sauter du plongeoir de 3 mètres, bref, j'escalade les montants grinçants du lit et je me lance... BUNGEEE et tout d'un coup SHKRAA, mede, mede, mede il y a quelque chose il a pété et ma mère revient dans 15 minutes...
Je soulève les couvertures pour constater les dégâts, la traverse latérale était fissurée et le lit affaissé de 20 centimètres, à cet instant je croyais que j'allais mourir dans d'atroces souffrances dès le retour de ma mère et que c'était ma tête qui allait à son tour être fissuré sur 20 centimètres...
En un éclair, je tente le tout pour le tout, je vais chercher un morceau de ficelle solide à la cave et décide de recoller, rescotcher du mieux que je pouvais ce p***** de lit, question de vie ou de mort mede !!!
Après une demi heure de rafistolage acharné, le lit recommençait à prendre forme et avait l'air de tenir à peu près, je décidais de tout recouvrir avec les couvertures, le plus naturel possible jusqu'au retour du bourreau...
Finalement ma mère n'y vit que du feu et nous sommes rentrés sur Paris sans réelle tentative de suicide de ma part...
Le dénouement final intervint quelques mois après, nous revînmes dans la maison et là, ô miracle, mes couillons de cousins étaient passé par là et avaient laissé un bordel monstre dans la baraque, mais surtout, surtout une paire de draps déchiré nierk nierk nierk ça sentait bon tout ça, illico presto ma mère check toute la maison pour recenser les conneries, et bien décidé à l'aider dans sa pénible tâche, je ne pus m'empêcher de lâcher un "ohhhh regarde maman, on dirait que le lit il est cassé" en désignant du doigt l'infâme paquet de colle séchée qui avait largement dégoulinée sur les 10 mètres de ficelle que formait l'emplâtre...
A cet instant, je vis une tornade passer dans les yeux de ma mère et peu après vint "Ahhh le petit fumier !!!"
Ma mère a appelé mon oncle et lui a raconté la situation, alors que je jubilais devant la connerie de ce petit fumier.
En tout cas mon cousin aîné, autrement dit le responsable du carnage, s'en est mangé plein la gueule pour pas un rond, bien qu'il est toujours nié...
-> Meilleur aveu 14/04/2003 Meilleur Aveu 14/04/2003 <-
Voir les autres aveux de cette personne - Envoyer cet aveu à un ami -



Recherche
Rechercher dans : Catégorie

© 1998 - 2021 Javoue.com - tous droits réservés
- Haut de page
Développement assuré par Gilou