Recherche

Avouer - Tous les aveux - Meilleurs aveux

Bêtises - Amour Fou - Multizaveux - Inclassable
Vantards - Ras le bol - Aïe - Trompé - Interdits

JAVOUE.com en page d'accueil - JAVOUE.com dans les favoris - Recommander ce site - PressBook - Un aveu au hasard

2 aveux trouvés
Nous sommes sur la page 1 / 1

Ondine, 20 ans, Strasbourg
J'avoue que je me suis trompée, lourdement trompée ce lundi.
J'ai pris ma voiture pour aller faire du baby-sitting, comme d'habitude. Et puis, il y avait des embouteillages, je m'ennuyais, je ne faisais plus très attention à ce que je faisais.

J'avoue en passant que je m'intéresse de plus en plus à mon colocataire, et que nous passons tout notre temps ensemble dès que nous sommes à l'appart'.

Et donc, j'avoue que je suis allée à son travail ! Bon sang, son travail, pas le mien ! Je me suis trompée de lieu de travail, faut le faire !
Une fois là-bas, j'ai voulu faire demi-tour, mais c'était impossible, et j'ai dû continuer dans la même direction. Finalement, je suis arrivée à mon baby-sitting trois quart d'heures en retard.

La cerise sur le gâteau, c'est qu'ils m'ont quand même payée le temps complet, alors que je n'en ai fait que la moitié ce jour-là...
J'avoue que je les remercie d'être aussi gentils avec moi.
Voir les autres aveux de cette personne - Envoyer cet aveu à un ami -

Ondine, 20 ans, Strasbourg
J'avoue mener une double vie. J'habite en Allemagne, mais dès que c'est les vacances, je rentre en France. Je suis amoureuse d'un ami de mon frère, qui lui est en France. Mais j'aime aussi quelqu'un en Allemagne. Cette dualité me tourmente sans cesse. Si je franchis le pas avec l'un des deux, je m'en voudrai par rapport à l'autre. Je sais que je ne peux pas avoir les deux pour moi, mais il m'est impossible de me raisonner.

C'est le fait de voir mon colocataire, en Allemagne, tous les jours, qui m'amène à le désirer.
Pourtant, je n'ai pas besoin de voir mon aimé de France tous les jours pour penser à lui et vérifier s'il m'a envoyé des emails.

Je suis triste quand je me rends compte que je suis la seule à commencer nos conversations en ligne. Et si je n'ose plus lui dire "salut !" en première, il ne me parlera pas.

J'avoue que j'ai fait une bêtise : avant de repartir en Allemagne, à la fin des vacances d'été, je l'ai vu en secret pour ne pas que mon frère sache. J'ai expliqué à mon aimé la situation : "il ne faut pas que mon frère apprenne que nous nous voyons régulièrement, car il pourrait imaginer des choses, mais ce n'est pas le cas, loin de là !". A-t-il pensé que je ne l'aimais donc pas ? J'ai dit ça par dépit...
Voir les autres aveux de cette personne - Envoyer cet aveu à un ami -



Recherche
Rechercher dans : Catégorie

© 1998 - 2019 Javoue.com - tous droits réservés
- Haut de page
Développement assuré par Gilou