Recherche

Avouer - Tous les aveux - Meilleurs aveux

Bêtises - Amour Fou - Multizaveux - Inclassable
Vantards - Ras le bol - Aïe - Trompé - Interdits

JAVOUE.com en page d'accueil - JAVOUE.com dans les favoris - Recommander ce site - PressBook - Un aveu au hasard

2 aveux trouvés
Nous sommes sur la page 1 / 1

Questcequipourraitsauverlamour, 28 ans, Lausanne
J'avoue que cette fois-ci c'est la bonne. Ca ne peut pas marcher entre nous. J'avoue que me faire passer après ta famille est la blessure la plus cruelle que tu pouvais m'infliger. J'avoue que j'aurais pu te pardonner n'importe quoi d'autre, mais ça c'est au-dessus de mes forces.

J'avoue que le pire, c'est quand tu me dis que c'est moi qui te force à choisir, alors que tu te mets toi-même dans cette position. J'avoue que même si toi tu n'en avais pas encore conscience, je savais que ton choix était fait depuis longtemps, mais je ne voulais pas me l'avouer, j'ai refusé que ce soit vrai.

J'avoue que je me sens complètement perdue et paniquée, et que mon cœur se déchire un peu plus chaque jour qui passe. J’avoue que j’ai failli t’embrasser plusieurs fois, par réflexe, et que c’est dur de se retenir pour ne rester qu’ « amis ». J’avoue aussi que chaque fois que tu me demandes si on ne fait pas une bêtise, je suis au bord de te répondre que si. Mais il faut que je tienne, car ça ne peut pas marcher…

J’avoue que je me dis que si je ne suis pas ce qui compte le plus pour toi, je pense que je ne serais jamais ce qui compte le plus pour personne d’autre. Et j’avoue que cette pensée contamine comme un poison mon envie de rester…
Voir les autres aveux de cette personne - Envoyer cet aveu à un ami -

Questcequipourraitsauverlamour, 27 ans, Lausanne
J’avoue, j’ai mal. Mal au cœur de renoncer à nous, et aux projets dont je ne voulais pas… en tout cas avant toi. Mal au ventre à l’idée de te revoir pour « discuter ». Mal à l’âme de ne pas avoir cédé…
J’avoue que j’espérais fort (presque) tout ce que tu m’as dit ce soir, et que j’étais bien plus près que tu ne le crois de rentrer avec toi. Mais je crois que cette fois, j’attendais plus. Plus que des paroles, même si ces promesses sont merveilleuses chaque fois.
J’avoue que ton attention chocolatée m’a complètement attendrie et que j’étais sur le point de craquer. Te résister est la chose la plus dure que j’ai eu à faire, car j’avoue que je t’aime malgré tout ce qui nous déchire.
J’avoue qu’avec mes grands discours, j’ai l’air de savoir où je vais, alors qu’en vérité j’ai peur de faire la plus grosse erreur de ma vie.
J’avoue, mon souhait le plus cher en ce moment est que tu reviennes vers moi pour me montrer à quel point tu m’aimes, et que cette fois tu te battes pour ce qui compte pour toi : Toi et Moi...
Voir les autres aveux de cette personne - Envoyer cet aveu à un ami -



Recherche
Rechercher dans : Catégorie

© 1998 - 2019 Javoue.com - tous droits réservés
- Haut de page
Développement assuré par Gilou