Recherche

Avouer - Tous les aveux - Meilleurs aveux

Bêtises - Amour Fou - Multizaveux - Inclassable
Vantards - Ras le bol - Aïe - Trompé - Interdits

JAVOUE.com en page d'accueil - JAVOUE.com dans les favoris - Recommander ce site - PressBook - Un aveu au hasard

1 aveu trouvé
Nous sommes sur la page 1 / 1

X, 23 ans, Paris
J'avoue que tu me perturbes, depuis des mois.
J'avoue que pendant quelques mois, je ne faisais pas attention à toi, du tout.
J'avoue qu'aujourd'hui je ne sais plus comment t'oublier, passer à autre chose.
J'avoue que je me suis quasiment remise avec lui disons que ça ne devrait pas tarder, pur confort, et que je n'arrive pas à te le dire.
J'avoue que si toi et moi on s'était rencontrés dans une autre vie, je n'aurai eu d'yeux que pour toi.
J'avoue que l'âge entre nous me dérange et en même temps, j'adore ça.
J'avoue que je suis mauvaise, je suis invivable, et incroyablement sans cerveau.
J'avoue que tu me fais fondre, complètement.
J'avoue aussi que je ne sais pas quoi faire.
Je me sens perdue, si tu savais à quel point.
Tout lâcher ? J'en suis capable, c'est juste tellement injuste de pas passer le cap sous prétexte qu'on a peur.
J'adore ces moments, j'aime tellement, j'aime tout court ces moments, avec toi, tes baisers, tes regards, nos corps l'un contre l'autre, il se passe quelque chose.
Je n'arrive pas à me passer de toi.
Je n'arrive pas à me passer de lui.
Je ne me sens pas amoureuse de toi, mais je me sens terriblement attirée, aimantée, folle, tu m'excites, tu m'énerves, tu me perturbes, tu as bouleversé ma vie.
J'avoue que je ne sais pas comment faire.
Comment me sortir de cette situation, comment me libérer de tout ça.
Tu ne seras jamais à moi complètement, et je ne serai jamais à toi entièrement, on ne peut pas le montrer, on ne peut pas le dire, et on ne tiendrait pas, au quotidien.
J'avoue que je ne peux pas m'empêcher de penser à toi, trop souvent, depuis ce jour au métro.
J'avoue qu'il faudrait que j'arrête, mais je n'y arrive pas, j'adore penser à toi. J'adore te voir, te rejoindre, nos cafés, nos clopes, nos regards. Bref, j'avoue tout.
J'avoue, j'aimerai plus que ça encore, je n'ai pas de cerveau : je n'arrive pas à te dire que j'aimerai plus, moi aussi, ne jamais me remettre avec lui, et être avec toi.
Voir les autres aveux de cette personne - Envoyer cet aveu à un ami -



Recherche
Rechercher dans : Catégorie

© 1998 - 2019 Javoue.com - tous droits réservés
- Haut de page
Développement assuré par Gilou